Les entraîneurs de la NFL auront accès au centre d’entraînement de leur équipe à compter de vendredi, alors que le circuit continue ses préparatifs en prévision des camps et de sa saison.

Barry Wilner
Associated Press

Le commissaire Roger Goodell a informé jeudi les 32 équipes que les personnels d’entraîneurs pourront se rendre dans les installations de leur équipe dès vendredi. Jusqu’ici, seulement un maximum de 75 personnes par jour avaient accès aux installations, mais pas les entraîneurs et les joueurs en santé.

« Comme ce fut le cas lors des mises à jour précédentes sur la réouverture des installations, cette étape sera possible seulement si l’équipe a reçu la permission de son état et de son gouvernement local », a écrit Goodell.

Les entraîneurs feront partie du décompte du nombre maximum d’employés dans les installations, mais ce nombre a été augmenté à 100. De plus, ils devront respecter les mesures sanitaires mises en place par le personnel médical de la NFL.

« Les gars sont prêts. Nous aurons des rencontres avec les joueurs demain et tout le monde est équipé à la maison, a affirmé l’entraîneur-chef des Dolphins de Miami, Brian Flores. J’imagine que ce ne sera pas simple, mais nous voulons éviter tout problème avec les joueurs parce que nous avons hâte de retourner au bureau. »

Les installations des équipes ont été fermées en mars en raison de la pandémie de la COVID-19 et la ligue a développé un plan en phases multiples pour leur réouverture, en accord avec les gouvernements.

Goodell a mentionné que la ligue travaillera en collaboration avec le personnel médical de chaque équipe pour développer un programme de tests de dépistage de la COVID-19 pour le personnel d’entraîneurs et tout autre membre du personnel football « avant de permettre aux joueurs de retourner dans les installations ».

De leur côté, les entraîneurs des Raiders devront faire preuve d’encore un peu de patience. Les camions de déménagement sont arrivés aux installations de l’équipe à Alameda, en Californie, la semaine dernière et le nouveau complexe à Henderson, au Nevada, n’est pas encore prêt.

Le commissaire n’a pas précisé dans son message à quel moment les joueurs pourraient recevoir le feu vert pour retourner dans les installations de leur équipe. Il est possible que l’accès ne soit pas donné avant le début des camps, le mois prochain.

« Nous continuons à discuter activement de nombreux sujets, a dit le docteur Allen Sills, médecin en chef de la NFL. Toute décision sera prise à la suite d’efforts entre la ligue et l’association des joueurs, basés sur la continuation de notre approche en phases. Nous souhaitons bien sûr atteindre la phase marquant le retour des joueurs, et il s’agit de la suite logique des choses. Nous partageons le même objectif, c’est-à-dire le retour dans un environnement le plus sécuritaire possible. »

À compter de vendredi, les entraîneurs pourront travailler ensemble plutôt qu’à distance, tout en respectant la distanciation physique à l’intérieur du centre d’entraînement. Les programmes d’entraînement de la saison morte se poursuivront de manière virtuelle pour l’instant.

Il est possible que les camps, qui commencent habituellement vers la fin juillet, débutent plus tôt s’il est jugé sécuritaire de le faire. Les équipes pourraient ainsi rattraper une partie du temps perdu pendant le printemps.

« Toutes les idées sont sur la table, a dit Sills. Nous sommes tous à l’aise à l’idée de devoir peut-être faire les choses un peu différemment. Les décisions seront prises selon les données scientifiques disponibles. »

Sills a affirmé qu’un certain nombre de choses seront différentes pendant la saison 2020 en raison de la pandémie. Paraphrasant un collègue, il a dit que « ça ne paraîtra pas normal parce que ce n’est pas un contexte normal ».