Les 32 équipes de la NFL se sont fait dire par le commissaire Roger Goodell de tenir leur camp d’entraînement dans leurs propres installations cet été en raison de la pandémie de COVID-19.

Barry Wilner
Associated Press

La plupart des équipes demeurent à leur complexe d’entraînement toute l’année durant, mais les Cowboys de Dallas, les Steelers de Pittsburgh, les Chiefs de Kansas City, les Bills de Buffalo, les Panthers de la Caroline, les Redskins de Washington et les Rams de Los Angeles tiennent leur camp ailleurs.

« La décision de la ligue est basée sur les évaluations médicales des facteurs de risques actuels et en considération de la santé et de la sécurité des joueurs et du personnel », ont déclaré les Colts par communiqué.

Les Cowboys et les Steelers doivent disputer le match en marge des cérémonies d’intronisation au Temple de la renommée du football de Canton, en Ohio, le 6 août, et seront les deux équipes à se rapporter le plus tôt, à la fin de juillet. Les Cowboys s’entraînent habituellement en Californie, tandis que les Steelers s’entraînent près de Latrobe, en Pennsylvanie.

Les Cowboys n’ont jamais tenu leur camp à domicile et les Steelers sont installés à Latrobe depuis plus de 50 ans.

La ligue a suspendu tous les entraînements aux installations des équipes, qui ne sont rouvertes que depuis deux semaines, de façon très limitée. Aucun entraîneur ou joueur, outre ceux soumis à protocole de rééducation, n’a accès aux complexes. La NFL espère leur réouverture complète bientôt, mais selon des protocoles médicaux très strictes.

Une équipe se trouve dans les limbes : les Raiders. Leur déménagement vers Las Vegas a été compliqué par la pandémie. Ils comptaient tenir leur camp comme à l’habitude à Napa, une heure au nord de la baie de San Francisco. Mais ils pourraient transférer leur camp dans leur nouveau complexe de Henderson, dans le Nevada.

Les Bills tiennent le leur au St. John Fisher College, en banlieue de Rochester, dans l’État de New York, depuis 2000, bien que sous l’entraîneur Sean McDermott, leur temps passé à cet endroit à décru.

Ils disposent d’installations près de leurs quartiers généraux et ont dévoilé l’an dernier les plans d’un nouveau complexe de 18 millions devant être ajouté à cet endroit.

Les Panthers ont passé leurs 25 camps d’entraînement au Wofford College de Spartanburg, en Caroline du Sud, à environ 90 minutes de Charlotte. Wofford était l’alma mater de l’ex-propriétaire Jerry Richardson.

Un équipes qui voyage habituellement pour son camp, les Bears, a déjà annoncé qu’elle révisait ses plans pour 2020. Elle ne se rendra pas à l’Université Olivet Nazarene de Bourbonnais, en Illinois, où ils se sont rendus les 18 dernières années.

___

Les journalistes Schuyler Dixon, Josh Dubow, Steve Reed et John Wawrow ont contribué à cet article.