La planète NFL a été assommée quand les Cardinals de l’Arizona ont mis la main ur le receveur étoile des Texans de Houston DeAndre Hopkins en retour du demi à l’attaque David Johnson le mois dernier.

David Brandt
Associated Press

L’un des rares qui n’a pas été surpris ? Hopkins.

« Non, pas du tout », a dit celui qui a été nommé trois fois au sein de l’équipe d’étoiles.

Hopkins a indiqué avoir entendu des rumeurs de transaction de personne en qui il a confiance dès la saison passée, alors il était prêt à changer d’adresse. Il savait également que l’Arizona était l’une des destinations potentielles. Maintenant que ça s’est concrétisé, il a hâte de partager le terrain avec le jeune quart Kyler Murray, ainsi que les receveurs Larry Fitzgerald et Christian Kirk.

« Je me vois très bien au sein de cette formation, a-t-il assuré vendredi. Je sais ce que j’apporte, comme ces gars savent ce qu’ils apportent. Je sens qu’une compétition fera sortir le meilleur de tous. »

Le footballeur de six pieds un, 212 livres, a été l’un des receveurs les plus constants et durables dans le circuit Goodell au cours des sept dernières campagnes. Il a récolté au moins 1000 verges par la passe dans cinq des six dernières saisons et a joué 110 des 112 matchs depuis le début de sa carrière.

Il lui reste trois ans à écouler à son contrat de cinq ans, 81 millions US qu’il a signé en 2017. Quand il a été questionné au sujet dune prolongation de contrat pour Hopkins, le directeur général des Cards, Steve Keim, a dit avoir discuté avec son agent, sans vouloir en dire davantage.

Hopkins n’a pas non plus voulu commenter sa situation contractuelle.

« DeAndre Hopkins se prépare chaque jour pour permettre à son équipe de remporter un championnat, a indiqué Hopkins. Tout ce qui se passe derrière des portes closes, c’est entre mon agent et l’organisation. »

Hopkins a visionné plusieurs séquences de Murray au cours du dernier mois et compare le quart de deuxième année à Deshaun Watson des Texans, qui possède aussi un bras puissant et est capable de bonnes courses. Hopkins ne profitera pas d’un entre-saison normal en raison de la pandémie de COVID-19, mais il est déjà en communication avec Murray pour survoler le cahier de jeux.

« Je ne crois pas que ce sera un gros problème, a déclaré Hopkins. Nous sommes des athlètes professionnels et je suis dans la NFL depuis sept ans, j’ai joué sous deux coordonnateurs offensifs différents, alors les changements, ça me connaît. Je pense que ce sera une transition en douceur. »

L’ajout de Hopkins se veut le point d’exclamation d’un hiver très occupé chez les Cards. L’équipe a fait signer un nouveau contrat ai demi à l’attaque Kenyan Drake et a remodelé sa défense avec l’acquisition des secondeurs Devon Kennard et De’Vondre Campbell, en plus du joueur de ligne Jordan Phillips. L’équipe compte de plus sur la huitième sélection au total du prochain repêchage.