(Collingwood) Le commissaire Randy Ambrosie voit très bien la Ligue canadienne de football s’étendre au niveau international en 2021.

Dan Ralph La Presse canadienne

Lors des Assises d’hiver, mardi, Ambrosie a déclaré qu’il s’attend à présenter un premier match international en saison l’année prochaine. Le calendrier 2020 prévoit la tenue d’une rencontre sur un site neutre, le 25 juillet, entre les Argonauts de Toronto et les Roughriders de la Saskatchewan. Plusieurs observateurs se sont mis à spéculer qu’elle pourrait être présentée à Mexico.

Toutefois, Ambrosie a précisé que cette partie, lors de laquelle les Argonauts camperont le rôle d’équipe locale, aura lieu soit à Moncton, au Nouveau-Brunswick, soit à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

L’année dernière, les Alouettes de Montréal ont vaincu les Argonauts 28-22 dans un duel disputé à Moncton. La LCF espère intégrer les Schooners de l’Atlantique à titre de 10e concession d’ici quelques années.

« Si j’étais totalement transparent, je dirais que je crois sincèrement que nous devrions tenir un match international en saison régulière en 2021. Si nous y parvenons, je crois que ça va nous redéfinir », a déclaré le commissaire.

« Mais je pense que le match cette année aura lieu au pays. Nous aimerions le présenter dans l’Est parce que nous voulons que les Canadiens de l’Atlantique se sentent comme des membres de notre famille. »

Ça ne veut pas dire qu’Ambrosie veut ralentir la « LCF 2.0 », son projet visant à faire croître le football canadien sur la scène internationale. Après avoir solidifié des partenariats avec 11 associations internationales, Ambrosie a entamé des pourparlers avec des organisations en Espagne, au Brésil et en Australie. Le Mexique a été le premier pays à adhérer au projet.

Cette année, la LCF tiendra des camps d’évaluation internationaux en Europe, au Mexique et au Japon.

« Selon moi, nous sommes la plus grande ligue de football au monde, a-t-il déclaré. D’ici à l’infini, voilà l’opportunité qui s’offre à nous.

“Nous sommes accessibles et nous voulons que le monde entier se sente le bienvenu dans la LCF, autant que les gens de partout au monde se sentent les bienvenus par les Canadiens. Notre but est de maintenir ces conversations et de continuer d’ajouter des fédérations et des pays. »

Un autre objectif d’Ambrosie en 2020 et de fournir de l’aide à Schooners Sports and Entertainment, le groupe qui espère accueillir un club d’expansion de la LCF à Halifax. Le mois dernier, le conseil régional d’Halifax a approuvé une contribution de 20 millions pour la construction d’un stade.

« Nous allons instaurer un comité d’orientation pour vraiment aider Schooners Sports and Entertainment à mettre sur pied un plan d’affaires et une stratégie, afin que tout le monde travaille sur le même plan », a expliqué Ambrosie.