La Ligue canadienne de football a signé un nouveau chapitre dans le feuilleton des Alouettes, vendredi. La LCF a annoncé par voie de communiqué que Patrick Boivin n’était plus à l’emploi du club.

Miguel Bujold
Miguel Bujold La Presse

La décision de relever Boivin de ses fonctions de président et de chef de la direction des Alouettes a été prise par la LCF. C’est David Goldstein, qui est le chef des opérations de la LCF, qui occupera le poste par intérim jusqu’à ce qu’un nouveau président et chef de la direction des Alouettes soit embauché. Boivin s’était joint aux Alouettes en décembre 2016.  

Selon une source près du dossier, Goldstein rencontrera les employés des Alouettes, lundi matin, à Montréal.  

PHOTO GRAHAM HUGHES, PRESSE CANADIENNE

Patrick Boivin en compagnie de l’entraîneur-chef Khari Jones lors de la conférence de presse de fin de saison le 15 novembre dernier.

Le départ de Boivin laisse croire que la situation de la vente de l’équipe a changé au cours des dernières semaines. Le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, avait indiqué à plusieurs reprises que la ligue négociait avec un seul groupe d’acheteurs potentiels et qu’une entente était imminente. Selon plusieurs sources, ce groupe comprenait notamment les frères Jeffrey et Peter Lenkov, de même que la firme d’investissement Claridge.

Puisque Pierre Boivin, le père de Patrick, est à l’emploi de Claridge, on peut présumer que ce dernier n’aurait pas perdu son poste si Claridge négociait toujours pour faire partie du groupe d’acheteurs.   

L’hypothèse qu’un autre groupe d’acheteurs ait insisté que Boivin soit démis de ses fonctions avant de prendre possession de la franchise ne peut être écartée. La LCF gère les opérations des Alouettes depuis qu’elle a pris possession de la franchise le printemps dernier.

Le 18 décembre dernier, les Alouettes ont annoncé qu’ils suspendaient leur recherche pour l’embauche d’un nouveau directeur général jusqu’à ce que l’équipe ait été vendue. C’est donc dire que le ou les nouveaux propriétaires du club pourront donc embaucher le nouveau président et le nouveau directeur général.

Les réunions hivernales de la LCF se dérouleront à partir de mardi à Blue Mountains, en Ontario. Aux dernières nouvelles, ce sont l’entraîneur-chef Khari Jones et le directeur des opérations football Éric Deslauriers qui représenteront les Alouettes lors de ces rencontres.