(Calgary) Le commissaire de la LCF Randy Ambrosie s’est dit très optimiste pour l’avenir de son circuit vendredi, mais est demeuré très discret sur les solutions à apporter pour régler certains enjeux.

Dan Ralph
La Presse canadienne

Ambrosie a participé à une discussion en compagnie des journalistes, à l’occasion de son troisième bilan de fin de saison. Il a rappelé tout le potentiel de la LCF 2.0 — l’initiative de la ligue pour développer le football aux quatre coins de la planète.

Il s’est cependant limité à exprimer une relative confiance quant à la possibilité que deux enjeux majeurs — la vente des concessions de Montréal et de la Colombie-Britannique, qui ont défrayé les manchettes pendant toute la campagne — soient réglés d’ici quelques semaines.

La LCF a racheté les Alouettes à l’homme d’affaires américain Robert Wetenhall le 31 mai, et s’est immédiatement mise à la recherche d’acheteurs potentiels.

Plusieurs noms sont sortis, mais aucun d’entre eux n’a tenu jusqu’au bout des démarches. Des sources au sein de la ligue ont suggéré que les Montréalais Peter et Jeffrey Lenkov — qui habitent présentement en Californie — dirigeaient un groupe au sein duquel se trouve également Claridge Investment Ltd., une firme d’investissement privé de Montréal.

Ces sources ont gardé l’anonymat puisque la LCF a choisi de ne pas révéler le nom des individus qui font partie du groupe qui négocie présentement avec elle la vente de la concession.

Des représentants de Claridge auraient cependant assisté à la défaite de 37-29 des Alouettes en demi-finales de l’Est contre les Eskimos d’Edmonton au stade Percival-Molson, il y a deux semaines.

Par ailleurs, Ambrosie s’est dit enthousiaste à l’idée de remettre la coupe Grey aux vainqueurs du match entre les Tiger-Cats de Hamilton et les Blue Bombers de Winnipeg dimanche au stade McMahon.