(Calgary) Martin Bédard, le spécialiste des longues remises chez les Alouettes de Montréal, a reçu le Trophée des anciens combattants Jake-Gaudaur lors du gala de la Ligue canadienne de football jeudi soir à Calgary.

La Presse canadienne

Cet honneur est décerné à chaque année depuis 2010 à un joueur canadien de la LCF qui affiche le mieux les valeurs dont les vétérans ont fait preuve en temps de guerre, de conflit et de paix, soit la force, la persévérance, le courage, la camaraderie et l’implication communautaire. Ce trophée porte le nom de Jake Gaudaur, le commissaire ayant servi le plus longtemps dans la LCF et un distingué vétéran de la Seconde Guerre mondiale.

« Je suis honoré de recevoir ce prix unique et prestigieux. Pour avoir déjà visité nos troupes en Afghanistan, j’ai le plus grand respect pour le travail que font nos militaires, ce qui rend ce trophée encore plus spécial pour moi, a déclaré Bédard.

“J’ai eu à surmonter mon lot d’épreuves, mais je n’ai pas à mettre ma vie en jeu pour défendre des valeurs auxquelles nous tenons tous. Je me considère chanceux de faire un travail que j’aime beaucoup et qui me permet de vivre autant de camaraderie avec mes coéquipiers, mes entraîneurs et les employés des Alouettes. »

Au fil des saisons, Bédard a été affecté par le décès de son père à la suite d’un cancer fulgurant et ce, après avoir déjà perdu sa mère aux mains de cette maladie. Son frère, Mathieu, a également livré un combat au cancer, le forçant à passer le reste de ses jours dans un fauteuil roulant, ont rappelé les dirigeants des Alouettes dans un communiqué.

Malgré ces embûches, celui qui vient de compléter sa 11e saison avec les Alouettes a toujours répondu présent pour ses coéquipiers. Ce qui est remarquable, c’est qu’il l’a fait, alors qu’il aurait très bien pu prendre du temps à se ressourcer en plus de soigner certaines blessures, ont aussi souligné les dirigeants des Alouettes.

L’ancien des Huskies de l’Université du Connecticut donne de son précieux temps en rendant visite aux personnes âgées et aux personnes handicapées au Manoir Perron. Conscient de l’importance d’aller à l’école et du cheminement que l’école lui a permis de prendre, Martin occupe un rôle important au sein du programme Ensemble à l’école avec les Alouettes, où il encourage les jeunes à demeurer à l’école et à prendre les bonnes décisions dans la vie.

« Quand nous avons voulu trouver notre véritable identité chez les Alouettes au cours des deux dernières années, nous avons cherché à bien identifier l’ADN de notre organisation et Martin représente exactement ce qu’est un Alouettes : il se dévoue pour l’équipe sur le terrain, il s’implique dans la communauté, ainsi qu’auprès de notre jeunesse et il le fait avec fierté et humilité. C’est d’autant plus remarquable qu’il l’a fait au même moment où il passait à travers des épreuves de vie pour le moins difficiles. Nous sommes extrêmement fiers que Martin remporte ce trophée et cet honneur ne pouvait sans doute être attribué à quelqu’un de plus méritant que lui », a déclaré le président et chef de la direction des Alouettes, Patrick Boivin

L’ancien des Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal a disputé 179 matchs dans la LCF et en plus de s’acquitter des tâches des longues remises, il a réussi à récolter 68 plaqués sur les unités spéciales. Âgé de 35 ans, Bédard a aidé les Alouettes à mettre la main sur la coupe Grey en 2009 et en 2010.

L’athlète originaire de Québec devient le quatrième joueur des Alouettes en dix ans à mériter cet honneur. Ses anciens coéquipiers Luc Brodeur-Jourdain (2017), Jeff Perrett (2015) et Shea Emry (2013) ont également vu leur nom être gravé sur ce trophée.