Khari Jones ne s’en cache pas : sa plus grande inquiétude quant à son équipe concerne actuellement sa ligne offensive. Pas tant parce qu’il est insatisfait des effectifs en place, mais plutôt parce qu’il n’est pas convaincu d’avoir trouvé la bonne combinaison pour son quintette alors qu’il ne reste plus que trois matchs à la saison.

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

Disputant leur première partie depuis la blessure à une jambe qui a mis fin à la saison du bloqueur à gauche Tony Washington, l’attaque des Alouettes a connu passablement de difficultés, samedi à Winnipeg. Même si elle n’a accordé que deux sacs, la ligne en a eu plein les bras contre l’excellent front défensif des Blue Bombers.

« C’est indéniablement une préoccupation. J’aime les joueurs que nous possédons, il s’agit de les mettre dans les bonnes chaises et de leur permettre de jouer ensemble pour quelques semaines », a analysé l’entraîneur-chef, hier.

Le remplaçant de Washington pour le match à Winnipeg, Kennedy Estelle, a été remplacé par Chris Schleuger. Estelle a subi une blessure à une main durant la partie et était absent lors de la séance d’entraînement d’hier.

« Comme d’autres joueurs, il a connu un match difficile. Il y a de très bons joueurs [sur la ligne défensive des Blue Bombers] et ils nous ont donné de la difficulté. Il s’est blessé tôt dans la partie, mais malheureusement, on ne le savait pas. La blessure a donc probablement nui à son jeu, qui a été inégal », a reconnu Jones.

Même s’il est en mesure de participer au match de vendredi contre les Argonauts de Toronto, Estelle sera probablement laissé de côté. Hier, Schleuger était le bloqueur à gauche, tandis que Landon Rice occupait le poste de bloqueur à droite.

On fera appel à nos cinq meilleurs joueurs. Notre ligne a bien joué dans plusieurs de nos matchs et on sait qu’elle est capable de le faire à nouveau.

Khari Jones

En plus d’Estelle, le garde Sean Jamieson, l’ailier défensif John Bowman et le demi de coin Tommie Campbell ont tous obtenu congé hier, mais devraient être en uniforme vendredi soir.

Stanback de retour

Absent à Winnipeg, William Stanback sera à son poste face aux Argonauts. « Les entraîneurs ont jugé qu’il était préférable que j’obtienne un peu de repos [samedi dernier], mais je me sens bien à présent et je vais jouer [vendredi soir]. »

Les Alouettes savent déjà qu’ils accueilleront la demi-finale de la division Est, le 10 novembre. Stanback juge tout de même que les trois derniers matchs du calendrier auront un grand impact pour la suite des choses.

« C’est une question de fierté. On veut former la meilleure équipe que l’on puisse former et Khari nous a rappelé qu’on devait continuer d’approcher nos matchs comme on l’a fait depuis le début de la saison. On doit prendre notre erre d’aller avant le début du tournoi. »

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

William Stanback

Vernon Adams fils a tenu un discours similaire. « On veut gagner nos trois prochains matchs pour gagner du rythme avant les éliminatoires et pour les amorcer du bon pied. »

Victime de quatre interceptions face aux Bombers, Adams fils a préféré regarder vers l’avant. « On a perdu le match parce qu’on n’a pas réussi assez de jeux pour l’emporter. Mais je me concentre sur notre prochain match contre Toronto, je ne vais plus répondre aux questions concernant celui contre Winnipeg », a-t-il dit.

Matt Shiltz a effectué une bonne proportion des répétitions au poste de quart, hier, et pourrait obtenir du temps de jeu au cours des prochaines semaines.

« J’aimerais effectivement qu’il obtienne du temps de jeu, mais on n’a encore rien décidé. On va continuer d’évaluer la situation, mais nos partants vont jouer. Vernon jouera et je veux le voir rebondir après le match de samedi », a dit Jones, qui estime que son équipe en entier a offert une mauvaise performance, samedi.

« On n’était pas satisfaits de notre jeu dans l’ensemble. Ce n’était pas à la hauteur du standard qu’on essaie d’établir. En regardant l’enregistrement du match, on a vu beaucoup d’erreurs en attaque, en défense et sur les unités spéciales. »

Un autre match pour Alford

Le contraire aurait été étonnant, mais Mario Alford conservera son poste de « retourneur » pour au moins un autre match. À ses deux premiers départs avec les Alouettes, Alford a marqué deux touchés sur des retours de bottés de dégagement.

En contrepartie, le nouveau venu a été hésitant avec le ballon dans sa zone des buts, samedi, et a commis deux échappés. Il a cependant récupéré le ballon les deux fois.

« Je n’ai pas encore beaucoup d’expérience dans cette ligue, mais je dois prendre des décisions intelligentes dans ma zone des buts. J’étais un peu indécis, pour être honnête. Ça ne se reproduira plus », a dit Alford.

Même s’il effectue de beaux retours de bottés, Alford pourrait devoir céder son poste s’il commet d’autres erreurs de la sorte puisque Shakeir Ryan s’est entraîné, hier, et semble s’approcher d’un retour au jeu.

Prochain match : Argonauts de Toronto c. Alouettes, vendredi (19 h) au stade Percival-Molson

Claridge ne détiendrait pas 49 % des Alouettes

Comme l’a rapporté le journaliste Herb Zurkowsky, de The Gazette, il y a quelques jours, le groupe Claridge est impliqué dans le dossier de la vente des Alouettes. Mais selon nos sources, le groupe de Stephen Bronfman serait disposé à acquérir entre 20 % et 35 % des parts dans l’équipe, et non pas 49 % comme il a été rapporté. En négociations avec la LCF, actuellement propriétaire des Alouettes, depuis plusieurs mois, les frères Peter et Jeffrey Lenkov deviendraient les actionnaires majoritaires de l’équipe. D’autres investisseurs autres que Claridge et Pierre Boivin, qui est employé de Claridge et le père du président des Alouettes Patrick Boivin, pourraient faire partie d’un éventuel consortium. Bien qu’on semble se diriger vers une résolution du dossier, selon nos sources, rien n’est imminent et aucune annonce n’est prévue au cours des prochains jours.