(Los Angeles) Les Rams de Los Angeles ont effectué une course lors de leurs sept premiers jeux du match, avançant à travers la défensive adverse sur 65 verges avant de réussir un touché.

Greg Beacham
Associated Press

La défensive des 49ers de San Francisco s’est assurée que ça ne se reproduise plus et l’équipe a battu ses rivaux californiens par la marque de 20-7, dimanche.

« Ça vient te heurter sur l’ego, a exprimé le plaqueur défensif des 49ers DeForest Buckner. Plusieurs de nous joueurs l’ont sûrement pris personnel. »

Quelques minutes après leur touché, les Rams n’ont pas été capables de faire avancer les chaîneurs en quatrième essai, ce qui a complètement fait tourner le vent.

Jimmy Garoppolo a amassé 243 verges par la passe et il a réussi un touché au sol. George Kittle a attrapé huit passes pour des gains de 103 verges pour les 49ers (5-0), qui ont limité l’attaque des Rams (3-3) à seulement 165 verges. Il s’agissait de la première victoire de l’entraîneur-chef Kyle Shanahan aux dépens de Sean McVay.

« Les Rams nous ont battus plusieurs fois au cours des dernières années alors c’était un match lors duquel nous avons montré que notre fiche n’était pas de la frime », a déclaré le joueur de ligne défensive des 49ers, Solomon Thomas.

Les deux rivaux de la section Ouest de l’Association Nationale vont dans des directions opposées. Les 49ers et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre sont les deux équipes toujours invaincues dans la NFL. Les Rams ont quant à eux subi un troisième revers de suite pour une première fois sous la tutelle de McVay.

Tevin Coleman a réussi un touché au sol pour les 49ers alors que Garoppolo a été efficace malgré deux revirements. La troupe de San Francisco n’a inscrit aucun majeur dans les 27 dernières minutes de l’affrontement, mais elle a commencé sa saison avec un dossier de 5-0 pour la quatrième fois de son histoire et une première depuis 1990.

Alors que le porteur de ballon Todd Gurley manquait à l’appel en raison d’une blessure à l’ischio-jambier, les Rams n’ont pas été capables de faire avancer les chaînes. Robert Woods a réussi un touché au sol dès la première séquence offensive, mais la formation de Los Angeles n’a obtenu qu’un total de 48 verges lors de ses huit séries à l’attaque suivantes.

« Nous avons connu un très bon début de match, mais il faut avoir plus de constance, a analysé Woods. Notre attaque semble bonne par moment et parfois, c’est le contraire. Nous ne sommes pas constants. »

La défensive des 49ers a dominé les champions en titre de la Nationale, qui ont vu le quart Jared Goff récolter seulement 78 verges par la passe, le pire total de sa carrière. Goff a complété 13 de ses 24 passes, aucune de plus de 12 verges, et il a été 0-en-9 en troisième essai.

« Nous avions tellement bien couru avec le ballon en début de rencontre. Nous tentions donc de garder ce plan, a expliqué Goff. Nous n’avons simplement pas été capables de trouver notre rythme. Leur défensive s’est ressaisie et c’est une des raisons pourquoi nous avons perdu. »

Les 49ers ont profité d’un échappé de la recrue des Rams Darrell Henderson pour prendre les devants au début de la deuxième demie. Garoppolo a effectué une faufilade du quart pour franchir la ligne des buts.

L’attaque des 49ers a pris le contrôle du match en faisant avancer le ballon tout en dominant l’attaque des Rams.