Charles Vaillancourt et Jason Lauzon-Séguin ont beaucoup fait parler d'eux au cours des derniers jours, mais les Alouettes ont finalement choisi «l'autre» joueur de ligne offensive du Rouge et Or de l'Université Laval. C'est le garde Philippe Gagnon qui fait maintenant partie des Oiseaux.

Miguel Bujold LA PRESSE

Jim Popp a opté pour Gagnon avec la deuxième sélection du repêchage de la LCF, qui s'est déroulé mardi soir. Un joueur extrêmement fort et robuste, Gagnon ajoutera de la profondeur derrière les vétérans Kristian Matte et Philip Blake à la position de garde.

Vaillancourt et Lauzon-Séguin n'ont pas eu à patienter très longtemps avant de savoir dans quelle ville ils débuteront leur carrière professionnelle. Vaillancourt a été sélectionné au cinquième rang par les Lions de la Colombie-Britannique, alors que le Rouge et Noir d'Ottawa a repêché Lauzon-Séguin au septième.

Ce n'était que la deuxième fois depuis 1989 que trois espoirs de la même université étaient sélectionnés au premier tour. Trois joueurs des Dinos de l'Université de Calgary avaient été choisis en première ronde, il y a trois ans.

Les Roughriders de la Saskatchewan ont également opté pour un joueur de ligne offensive avec le premier choix de l'encan. Ils ont repêché Josiah St-John, un bloqueur de la région de Toronto, qui a joué son football universitaire avec les Sooners de l'Université de l'Oklahoma. Au total, cinq joueurs de ligne offensive ont été sélectionnés en première ronde.