Source ID:515296; App Source:cedromItem

NFL: série d'entrevues pour Duvernay-Tardif

Après s'être produit dans le pro day la... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Après s'être produit dans le pro day la semaine dernière à Montréal, Laurent Duvernay-Tardif rencontrera plusieurs équipes de la NFL.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Une semaine après s'être entraîné devant près d'une dizaine de dépisteurs de la NFL, Laurent Duvernay-Tardif s'est déplacé à son tour afin de rencontrer des équipes du circuit Goodell.

Le joueur de ligne offensive a rencontré les Packers à Green Bay, mercredi, et devait discuter avec les Chiefs, jeudi, à Kansas City. À moins d'un imprévu, Duvernay-Tardif sera à Miami pour y rencontrer les décideurs des Dolphins, vendredi.

Trois autres équipes de la NFL (les Cardinals de l'Arizona, les Browns de Cleveland et les Seahawks de Seattle) avaient déjà organisé des entrevues avec le Québécois. Soulignons que chacune des 32 équipes de la NFL peut interviewer un maximum de 30 espoirs dans ses bureaux dans les semaines qui précèdent le repêchage. L'encan annuel aura lieu du 8 au 10 mai au Radio City Music Hall, à New York.

Il est de plus en plus certain que l'ancien des Redmen de l'Université McGill sera repêché. La plupart de ses résultats lors de son pro day de la semaine dernière se comparent avantageusement à ceux des meilleurs espoirs de ligne offensive américains. Selon Jim Popp, il ne fait aucun doute que Duvernay-Tardif sera sélectionné par une équipe de la NFL.

«J'en suis convaincu. Il possède la force et le gabarit que recherchent les équipes de la NFL. C'est un jeune homme intelligent et son potentiel est considérable. Les bons bloqueurs sont toujours très difficiles à trouver dans la NFL», a fait remarquer le directeur général des Alouettes.

Contrairement à certains dépisteurs qui ont assisté à l'entraînement individuel de Duvernay-Tardif à Lachine, le 27 mars, Popp ne croit pas que l'étudiant en médecine devra changer de position dans les rangs professionnels.

«Son jeu de pieds est assez bon pour lui permettre de faire le travail en protection de passe et il a le physique d'un bloqueur», a estimé Popp.

Lorsque La Presse s'est entretenue avec lui la semaine dernière, Duvernay-Tardif a mentionné qu'un changement de position ne devrait pas normalement lui causer trop d'ennuis. Plusieurs observateurs sont d'avis qu'il sera muté au poste de garde dans la NFL.

«À vrai dire, je ne sens pas que je devrais tout réapprendre, car je ne considère pas que je possède une très grande technique pour le moment. Je suis un peu comme de la pâte à modeler», a reconnu Duvernay-Tardif.

Et manifestement, de plus en plus d'équipes américaines aimeraient avoir la chance de façonner le jeu de l'espoir de 23 ans.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer