Le président et chef de la direction des Alouettes de Montréal, Ray Lalonde, a dévoilé dimanche après-midi le nom des 27 athlètes-étudiants en football qui se sont partagé 32 250 $ en bourses dans le cadre de la septième édition du Programme de bourses des Alouettes de Montréal au sein de la Fondation de l'athlète d'excellence du Québec.

Publié le 24 juill. 2011
LA PRESSE CANADIENNE

C'est dans le cadre d'une cérémonie d'avant-match présentée au Douglas Hall du stade Percival-Molson que Lalonde a remis ses premières bourses depuis qu'il est entré en fonctions au sein de l'organisation montréalaise.

«Le football ne cesse de gagner en popularité au Québec, tant au niveau des adeptes que des joueurs. Les équipes secondaires, collégiales et universitaires au Québec connaissent de plus en plus de succès sur la scène nationale, a dit Lalonde. Ce programme de bourses rejoint nos valeurs, car non seulement on y encourage des joueurs de football, mais on y soutient également de bons étudiants.»

L'an dernier, les Alouettes avaient annoncé que le club renouvelait son appui à la relève du football québécois en investissant un montant de 115 000 $ de 2011 à 2013, par l'entremise de la fondation.

Au niveau secondaire, les footballeurs Mathieu Betts, François Hamel, Louis-Mathieu Normandin, Ugo Cavalancia, Mathieu Forgues, Étienne Moisan, Frédéric Bertrand, Dominic Côté-Lacroix, Jonathan Boissonneault-Glaou, Enrico Ortiz et Cédric Lussier-Roy ont chacun mérité une bourse d'une valeur de 750 $.

Au niveau collégial, Félix Faubert-Lussier, Marc Glaude, Charles Vaillancourt, Pierre-Luc Varhegyi, Simon Lemieux et Joel Karim Zoungrana ont reçu des bourses de 1000 $.

Enfin, au niveau universitaire, Anthony Coady (Université de Montréal), Matthew Norzil (Université Laval), Simon Charbonneau Campeau (Université de Sherbrooke), Harrison Maloney (Bishop's), Terrance Morsink (Concordia), Frédéric Plesius (Laval), Rotrand Sené (Montréal), Ben Thompson (McGill), Alexis Rousseau-Saine (Montréal) et Guillaume Saliah (Montréal) ont obtenu des bourses variant entre 1500 $ et 3500 $.

Les études sont une priorité pour l'ensemble des lauréats, dont Sené - double lauréat d'une bourse de la Fondation de l'athlète d'excellence - nommé athlète par excellence en football à l'UdeM l'an dernier. Sené a d'ailleurs répété dimanche qu'il ne négligeait pas les siennes. Après une première année à HEC Montréal, il a réorienté ses études en arts et sciences à l'UdeM en 2010.

«Là, ça va bien (à l'école). Cet argent-là va me permettre de vraiment me consacrer au football, a dit le porteur de ballon des Carabins de l'UdeM. Plutôt que de travailler (cet été), je vais pouvoir me concentrer sur mes entraînements et la prochaine saison. C'est donc un gros plus, et ça m'encourage à continuer, de façon à ce que je puisse un jour atteindre les rangs professionnels.»

Les Alouettes ont annoncé en 2004 un investissement de 75 000 $ sur trois ans pour la mise sur pied de ce programme, destiné à de jeunes étudiants qui ont excellé au sein d'une équipe de football reconnue de niveau secondaire, collégial ou universitaire. Différents types de bourses sont décernés pour souligner les performances sportives et académiques, la persévérance scolaire, le leadership et l'implication des athlètes dans leur communauté.