Le cycliste James Piccoli s’était donné le défi de gravir le mont Royal une centaine de fois en 12 heures samedi pour récolter des fonds destinés aux établissements dans le besoin.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

C’est pour honorer l’endurance de travailleurs de la santé comme sa conjointe que James Piccoli s’est donné le défi de grimper la voie Camillien-Houde, 100 fois plutôt qu’une.

« Elle travaille 12 heures par jour et moi, je suis fatigué après avoir roulé 6 heures », avait confié le cycliste professionnel de 28 ans à La Presse mercredi dernier.

  • Le cycliste James Piccoli lors d’une pause, après 80 montées.

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Le cycliste James Piccoli lors d’une pause, après 80 montées.

  • PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

  • PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

  • PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

  • PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sa montée a débuté samedi au petit matin. Il a documenté le moment sur son compte Instagram. On pouvait l’apercevoir dans des vidéos, toujours en train de rouler avec enthousiasme vers 21 h, encouragé par quelques personnes.

L’objectif initial de 3000 dollars de la collecte de fonds a été largement dépassé. Le sportif a amassé 13 280 $ au total. Les sous serviront à financer de l’équipement de protection et des produits nettoyants et désinfectants aux CHSLD, hôpitaux et centres d’accueil pour sans-abri.