Sebastian Vettel est victime par ricochet de l'introduction de la nouvelle Toro Rosso pour le Grand Prix de Monaco de Formule 1 ce week-end: le jeune Allemand va devoir courir avec une boîte de vitesse neuve et sera donc pénalisé de cinq places sur la grille de départ dimanche.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'écurie italienne utilisait depuis le début de la saison une voiture de l'année passée munie d'évolutions mais elle va lancer sa Toro Rosso version 2008, baptisée STR3, ce week-end.

Celle-ci possède une boîte de vitesse complètement différente par rapport à l'ancienne version. Or, dans le règlement, les pilotes doivent utiliser la même boîte durant quatre courses consécutives.

Ce ne sera pas le cas pour Vettel, obligé d'utiliser la nouvelle transmission de sa STR3 alors qu'il n'avait couru que deux épreuves avec la boîte de vitesse son ancienne voiture. Il écopera donc de la sanction prévue en pareil cas: cinq places de pénalité sur la grille de départ.

Le week-end du pilote allemand s'annonce donc d'ores et déjà très compliqué sur un circuit où il est si difficile de dépasser.

Son coéquipier, le Français Sébastien Bourdais, est épargné «grâce» à son abandon lors du dernier Grand Prix, en Turquie, qui lui donne le droit de changer de boîte de vitesse.

Les Toro Rosso étaient régulièrement en fond de grille depuis le début de la saison mais elles attendent une nette amélioration de performances avec leur nouvelle voiture.