(Los Angeles) L’artiste qui a fabriqué la statue de Kobe Bryant et de sa fille Gianna « Gigi » Bryant souhaite qu’il y ait un site permanent comme mémorial.

Publié le 27 janvier
Joe Reedy Associated Press

L’artiste californien Dan Medina a installé la sculpture mercredi sur le site de l’écrasement d’un hélicoptère à Calabasas en Californie où la vedette de la NBA et sa fille de 13 ans ont perdu la vie le 26 janvier 2020, en compagnie de sept autres personnes.

Medina a apporté l’œuvre avant la levée du soleil et l’a retirée à la fin de la journée.

La statue illustre Kobe dans son uniforme des Lakers de Los Angeles avec son bras autour de Gigi, également en uniforme de basketball, qui tient un ballon.

PHOTO DAVID SWANSON, REUTERS

« Les héros viennent et partent, mais les légendes sont pour toujours », est-il inscrit sur la base de la statue avec les noms des autres victimes de l’écrasement — Christina Mauser ; Payton et Sarah Chester ; John, Keri et Alyssa Altobelli ; et le pilote Ara Zobayan.

Des partisans ont pris en photo la statue et ont laissé des fleurs et d’autres objets au site commémoratif temporaire.

Medina a dit que cette statue est une version réduite d’une grandeur nature sur laquelle il travaille. Il espère que la statue de grandeur nature pourra faire sa niche au centre-ville de Los Angeles.

Il a également dit qu’il souhaite que la plus petite version puisse demeurer sur le site de l’écrasement.

« Je crois que nous l’avons fait de la bonne façon. Je n’ai pas enfreint de lois. Il n’y a eu aucun déchet qui a été laissé sur le site, a-t-il lancé. J’espère qu’en montrant quelque chose que nous avons fait les choses de façon spontanée et de la bonne manière, que ça pourra mener à quelque chose de plus permanent. »

Medina a ajouté que la statue grandeur nature est complétée à 90 %.

Si un site commémoratif lui est accordé à Los Angeles, l’installation pourrait se faire à l’intérieur de six mois.