Les arbitres de la NBA devront tous être vaccinés contre le coronavirus cette saison.

Tim Reynolds Associated Press

La NBA a annoncé samedi avoir conclu une entente à ce sujet avec l’association nationale des arbitres de basketball. Il est également précisé dans l’entente que les arbitres travaillant sur le terrain lors des matchs recevront une dose supplémentaire quand elles seront recommandées.

L’association des arbitres a organisé un scrutin au sujet de l’entente plus tôt cette semaine.

L’entente avec les arbitres a été dévoilée une journée après que la ligue eut indiqué aux équipes que les proches des joueurs et des arbitres devront également être vaccinés. Cela inclut notamment les entraîneurs, le personnel de soutien voyageant avec l’équipe, les préposés au vestiaire et les employés œuvrant à la table des marqueurs dans les arénas.

Les joueurs n’ont pas l’obligation d’être vaccinés, mais plusieurs l’ont déjà fait la saison dernière, quand la ligue les a encouragés à le faire en acceptant d’alléger le protocole de santé et sécurité pour ceux qui sont vaccinés.

Comme c’est le cas avec les employés des équipes, tout arbitre ayant une raison médicale documentée ou une raison liée à la croyance religieuse peut demander une exemption. Sans cette exemption, un arbitre non vacciné ne pourra pas travailler lors des matchs, a insisté la NBA.

Les arbitres ont été soumis à des mesures particulières depuis la reprise des activités de la NBA en juillet 2020, dont l’installation d’un petit sac en tissu par-dessus leur sifflet pour contenir leur salive et la modification et la fréquence de leur voyagement.

Les camps des équipes de la NBA se mettront en branle tard en septembre.