(Springfield) Chris Bosh, un ancien porte-couleurs des Raptors de Toronto, Chris Webber et Jay Wright seront admis au Temple de la renommée du basketball en 2021.

Tim Reynolds Associated Press

Le groupe d’intronisés inclut également Paul Pierce ainsi que Yolanda Griffith et Lauren Jackson, deux vedettes de la Ligue professionnelle de basketball féminin (WNBA).

PHOTO DAVID GOLDMAN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Paul Pierce

Bosh et Pierce ont été intronisés dès leur première année d’admissibilité tandis que Webber s’était retrouvé parmi les finalistes lors des cinq dernières années.

PHOTO MARCIO JOSE SANCHEZ, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Chris Webber

« Chris a été le visage de notre concession et du basketball au Canada pendant plusieurs merveilleuses années », a déclaré le président des Raptors, Masai Ujiri.

« La communauté de Toronto l’a vu passer d’un jeune joueur recrue avec beaucoup de désir à un perpétuel membre des équipes d’étoiles, un père de famille et un champion de la NBA. Il occupera toujours une place de choix dans l’histoire de notre concession et nous sommes emballés cette réalisation avec Chris, son épouse Adrienne et leur famille. »

Onze fois élu au sein des équipes d’étoiles, Bosh a remporté deux titres de la NBA avec le Heat de Miami, en 2012 et 2013.

« Chris Bosh a été le leader ultime, un coéquipier et un gagnant », a témoigné l’entraîneur-chef du Heat, Erik Spoelstra.

« Il a été l’une des grandes raisons de nos succès et il a toujours fait les choses avec classe, altruisme et professionnalisme. Ses réalisations sur le court lui ont valu ce grand honneur, mais il est aussi une personne de grande qualité. »

Par ailleurs, Bill Russell, l’ancienne légende des Celtics de Boston qui avait été admis au Temple de la renommée à titre de joueur en 1975, le sera de nouveau, cette fois pour ses réalisations à titre d’entraîneur-chef.

Russell devient le cinquième homme à réaliser pareil exploit après John Wooden, Lenny Wilkens, Bill Sharman et Tommy Heinsohn.

Toni Kukoc, un ancien porte-couleurs des équipes nationales de la Yougoslavie et de la Croatie, a été intronisé par le Comité international du Temple de la renommée.

Kukoc a également joué pendant 13 saisons dans la NBA et remporté trois championnats des séries éliminatoires avec les Bulls de Chicago, en 1996, 1997 et 1998.