(New York) Kevin Durant manquera bel et bien le match des Nets de Brooklyn à Philadelphie samedi, a confirmé son équipe, après avoir été au centre d’un imbroglio sur le protocole sanitaire vendredi lors d’un match face aux Raptors, qu’il a dû écourter pour avoir 

Agence France-Presse

Conséquence du contexte délicat de la pandémie de coronavirus qui continue de sévir aux États-Unis, un rare atermoiement s’est produit dans le cadre de cette rencontre finalement perdue par les Nets (123-117).

La ligue nord-américaine de basket, dont le protocole veut qu’un joueur potentiellement cas contact, et faisant donc l’objet d’une enquête de traçabilité, reste à l’écart de l’équipe, a décidé avant le coup d’envoi que Durant ne pouvait pas commencer ce match.

Quelques minutes plus tard, elle l’a néanmoins autorisé à entrer en jeu à la fin du premier quart-temps. Et coup de théâtre, au 3e quart-temps, ce dernier a été obligé de quitter le parquet du Barclays Center. Il a appris cette décision, stupéfait, alors qu’il se reposait non loin du banc de son équipe et a regagné le vestiaire en jetant de frustration une bouteille d’eau par terre.

« Je ne comprends pas pourquoi il n’a pas été autorisé à jouer, puis a été autorisé, puis a été sorti du terrain », a réagi son équipier James Harden, pour qui la rencontre face à Toronto aurait dû être reportée.

Kevin Durant, qui avait contracté la COVID-19 l’an passé, a déjà manqué trois rencontres le mois dernier en raison d’une enquête de traçabilité.