Les Celtics prévoient que leur pause imprévue d’une semaine, résultat de questions liées à la pandémie, prenne fin avec un match à Boston face au Magic d’Orlando, vendredi.

Tim Reynolds,
Associated Press

En lien aux protocoles, Boston sera privé d’au moins trois joueurs vendredi, dont Jayson Tatum.

Quatre joueurs pourraient obtenir le feu vert pour revenir au jeu contre le Magic, par contre.

« Ce n’est vraiment pas évident, a dit l’entraîneur Brad Stevens jeudi, après que le club se soit réuni sur un terrain pour la première fois depuis dimanche dernier à Miami – en vue d’un match qui a finalement été reporté.

« C’est difficile partout. La pandémie frappe très durement et nous sommes touchés nous aussi, malgré toutes les précautions. »

Les trois derniers matchs prévus des Celtics ont été reportés. Certains de leurs joueurs ont eu un test positif. D’autres ont été mis à l’écart en lien au traçage des contacts, car ils ont peut-être été exposés au virus.

La NBA a repoussé un match Indiana-Phoenix prévu samedi – le neuvième report d’un match depuis le début de la semaine.

Les Suns n’auront pas assez de joueurs disponibles, surtout en raison du traçage des contacts.

Mercredi, la NBA a dévoilé que 16 joueurs ont obtenu un test positif à la COVID-19 depuis une semaine.

Dans une note obtenue par l’Associated Press, les décideurs du circuit ont dit aux équipes qu’ils pourraient organiser des tests supplémentaires pour les joueurs et les arbitres, lors des jours de matchs.

Les équipes des 28 villes de la NBA ont été invitées à chercher si un laboratoire local peut traiter les tests PCR assez rapidement.

Les tests supplémentaires seraient effectués les matins des jours de match, et le résultat serait connu au plus tard une heure avant le début d’un match.

Il y a déjà des tests PCR quotidiens pour les joueurs et les entraîneurs, et des tests rapides les jours de match.

Des ajustements pourraient être apportés d’ici le week-end.