(Los Angeles) Le site de Disney World à Orlando, en Floride, a la préférence de la NBA pour y reprendre sa saison suspendue à cause du coronavirus, affirme mercredi le site The Athletic, ESPN rapportant pour sa part que les matchs redémarreraient « peu avant la fin juillet ».

Agence France-Presse

« Orlando/Disney World est l’option clairement favorite pour être le site où les matchs de la saison 2019-2020 reprendront […] Ce lieu a pris une sérieuse avance sur des villes comme Las Vegas », assure The Athletic.

Jusqu’à présent, selon les médias américains, la NBA songeait à baser les équipes et faire jouer ces matchs dans une ou deux « bulles » en quarantaine. Las Vegas et Orlando tenaient la corde. Ces derniers jours, Houston apparaissait comme un autre site potentiel.

Mais selon The Athletic, « pour la NBA, Disney World, ses complexes, hôtels et services nécessaires, a toujours été la plus attrayante de toutes les possibilités ».

Pour sa part, le journaliste de Yahoo Sports, Keith Smith, qui a travaillé pendant près de deux décennies pour Disney World, a déclaré que le complexe d’Orlando « avait commencé les premières étapes de la rénovation de certains de ses espaces hôteliers pour accueillir les équipes de la NBA ».

Pour l’heure, l’instance n’a toujours pas décidé d’une reprise de sa saison, même s’il elle planche activement dessus. Son commissaire Adam Silver a déclaré le 12 mai qu’il ferait une annonce d’ici deux à quatre semaines.

Or selon ESPN, citant des sources anonymes, de nombreux propriétaires de franchises s’attendent à ce que Silver annonce une reprise des matchs « peu avant la fin juillet ».

La NBA a interrompu son championnat le 11 mars après le test positif à la COVID-19 du Français Rudy Gobert. Il restait à disputer un mois de saison régulière, avant des séries éliminatoires qui auraient dû commencer mi-avril.  

Un des scénarios revenant avec insistance consiste en une reprise dès la phase de séries éliminatoires, laquelle serait élargie à plus de clubs que les 16 habituellement concernés, avec des barrages.

Toujours selon ESPN, la NBA devrait communiquer autour du 1er juin des instructions aux clubs, visant à leur permettre de rappeler les joueurs ayant quitté les États-Unis et le Canada, à l’instar de la star des Mavericks de Dallas Luca Doncic, reparti chez lui en Slovénie.