(Los Angeles) L’ancienne gloire des New York Knicks Patrick Ewing a révélé mercredi s’être fait voler ses deux médailles d’or olympiques de 1984 et 1992, ainsi que sa bague de champion universitaire 1984 (NCAA), lors d’un cambriolage à son domicile il y a plusieurs années.

Agence France-Presse

« Ma maison a été cambriolée à New York à un moment donné et ils ont volé mes médailles », a déclaré Ewing dans une interview accordée à l’émission radiotélévisée « Dan Patrick Show ».

La médaille d’or décrochée aux JO-1992 à Barcelone, au sein de la Dream Team, fait partie des précieux objets qui lui ont été dérobés, tout comme celle glanée huit ans plus tôt aux Jeux de Los Angeles, alors qu’il était encore un joueur universitaire.

Mais l’ancien pivot des Knicks, finaliste malheureux des finales NBA en 1994 et 1999 (sans jouer, blessé), a pu en obtenir deux autres médailles de remplacement, grâce à l’intervention du patron de la fédération américaine de basket, Jerry Colangelo.  

PHOTO D’ARCHIVES AP

Patrick Ewing face à Arvydas Sabonis lors d’un match entre les Knicks de New York et les Trail Blazers de Portland le 3 février 2000.

« Il s’est occupé de moi. C’est un gars formidable », a expliqué Ewing.  

Quant à sa bague de champion universitaire remportée avec Georgetown, dont il est aujourd’hui l’entraîneur en chef, Ewing a dit l’avoir récupérée après avoir constaté qu’elle était mise en vente sur eBay.  

« Parfois, ça craint d’être très connu », en a conclu l’ex-star NBA de 57 ans qui a disputé 17 saisons, essentiellement sous le maillot des Knicks, et été sélectionné 11 fois pour le match des étoiles.