(New York) Les Bulls de Chicago ont annoncé vendredi la nomination au poste de directeur général du Canadien Marc Eversley, ancien vice-président des 76ers de Philadelphie où il était responsable du suivi des joueurs.

Agence France-Presse

« Devenir DG dans la NBA et rejoindre la famille des Bulls de Chicago est un rêve devenu réalité », a déclaré Eversley sur le site de la Ligue nord-américaine de basket. « Nous mettrons tout en œuvre pour devenir une équipe qui dure et qui gagne. »

En pleine nostalgie de ses glorieuses années 1990 avec la diffusion de la série documentaire « The Last Dance » qui cartonne aux États-Unis, la franchise de l’Illinois poursuit le renouvellement de son équipe dirigeante.

L’annonce mi-avril de l’arrivée à la tête des opérations basket des Bulls du Lituanien Arturas Karnisovas, actuellement directeur général des Nuggets de Denver, la saison prochaine avait entraîné le limogeage de Gar Forman, à ce poste depuis 18 ans.

« Je recherchais un DG qui complète ma vision et mes valeurs, et qui pourrait aider à les mettre en place chez les Bulls d’une nouvelle façon », explique, toujours sur le site de la NBA, Karnisovas, double médaillé de bronze aux Jeux olympiques. « Le CV et les compétences de Marc correspondent exactement à cela. »

Avant de devenir le premier directeur général noir des Bulls, Marc Eversley, qui compte 14 ans d’expérience en NBA, a œuvré pour les Wizards de Washington, les Raptors de Toronto et donc les 76ers de Philadelphie après une décennie de travail chez Nike.

La nouvelle équipe dirigeante que viennent également de rejoindre J. J. Polk, en tant que directeur général adjoint, et Pat Connelly, comme vice-président responsable du suivi des joueurs, aura la lourde tache de redresser une concession qui n’a plus remporté la moindre série de séries éliminatoires depuis 2015.

Pire, depuis leur dernier titre NBA en 1998 avec Michael Jordan, dont « The Last Dance » fait le récit, les Bulls n’ont atteint la finale de la conférence Est qu’une seule fois : en 2011, quand ils s’étaient inclinés face au Heat de Miami emmené par LeBron James.