(Minneapolis) Le centre des Timberwolves du Minnesota Karl-Anthony Towns a indiqué que sa mère avait été plongée dans un coma artificiel après avoir contracté la COVID-19.

Associated Press

Towns a parlé de la condition médicale de sa mère, Jacqueline Cruz, sur ses réseaux sociaux mercredi. Il a prié ses admirateurs à prendre cette pandémie au sérieux et à respecter les recommandations de distanciation sociale.

Il a ajouté que ses deux parents s’étaient récemment rendus à l’hôpital, où ils ont subi le test de détection du coronavirus. Son père a obtenu son congé en recevant comme consigne de se mettre en quarantaine à domicile, mais l’état de sa mère s’est détérioré au point où elle a dû être placée sous respirateur artificiel et plongée dans le coma.

Towns a expliqué que sa mère faisait 39,4 degrés Celsius de fièvre et que sa température ne descendait qu’à 38,8 degrés avec la médication, avant de remonter rapidement dès qu’il ne faisait plus effet. Son état se détériorait littéralement devant ses yeux, a-t-il ajouté.