(Los Angeles) Avec neuf joueurs valides dont la vedette James Harden, autorisé à jouer après en avoir été empêché pour avoir enfreint le protocole sanitaire de la NBA lié au coronavirus, Houston pourra disputer son premier match de la saison samedi à Portland.

Agence France-Presse

Huit joueurs minimum sont requis pour qu’une équipe puisse être alignée en championnat. Un nombre que n’avaient pas pu atteindre les Rockets mercredi au moment d’affronter Oklahoma City.

Après les tests positifs à la COVID-19 de l’ailier Ben McLemore puis de la recrue Kenyon Martin Jr., qui se sont aussitôt placés en quarantaine, quatre autres joueurs en ont fait de même : le pivot DeMarcus Cousins et les arrières John Wall, Eric Gordon et Mason Jones pour avoir été cas contacts de Martin Jr.

S’est ajouté à cette liste Harden, qui a aussi été tenu de se placer en quarantaine pendant quatre jours après avoir participé à une soirée au cours de laquelle il a été filmé sans masque. Il a dû passer un test négatif quotidien avant d’être autorisé à reprendre ses activités avec l’équipe.

Pour avoir violé son protocole, la NBA, qui préconise aux joueurs de ne pas aller dans des bars, boîtes de nuit ni de se trouver dans des rassemblements de plus de 15 personnes, lui a infligé une amende de 50 000 dollars.

Sans avoir encore joué, le meilleur marqueur de la ligue de ces trois dernières saisons vit une entame de saison compliquée, lui qui a exprimé, pour l’heure en vain, son souhait de quitter Houston.