(Milwaukee) Giannis Antetokounmpo restera avec les Bucks de Milwaukee au moins pour les cinq prochaines saisons.

Steve Mcgargee
The Associated Press

« Je suis chanceux de pouvoir faire partie des Bucks pendant les cinq prochaines années », a mentionné Antetokounmpo, qui a été nommé le joueur le plus utile de la NBA lors des deux dernières saisons.

Le basketteur de 26 ans avait jusqu’à lundi pour apposer son nom au bas d’une prolongation de contrat « supermax », ce qu’il a fait.

Le nouveau pacte lui rapportera 228 millions US. Les termes de l’entente ont été dévoilés par The Athletic et Stadium.

S’il n’avait pas accepté l’offre des Bucks, Antetokounmpo aurait pu devenir joueur autonome à l’issue de la prochaine campagne.

« C’est ma maison, c’est ma ville, a déclaré Antetokounmpo sur ses médias sociaux. Faisons en sorte que ces cinq prochaines années comptent. Le spectacle se poursuit. Allons-y. »

Les copropriétaires des Bucks, Marc Lasry, Wes Edens et Jamie Dinan, ont fait savoir dans un communiqué qu’Antetokounmpo était « un joueur qui vient une fois par génération » et qu’ils étaient heureux qu’il reste avec l’équipe.

« C’est un grand moment pour moi et ma famille et je veux remercier l’organisation des Bucks de croire en nous, a ajouté Antetokounmpo dans une déclaration émise par l’équipe. Vous avez tenté votre chance sur nous il y a huit ans et je vais continuer à travailler fort et essayer de rendre fiers les Bucks, les partisans et la ville. »

Cette décision fait en sorte que les Bucks pourront conserver leur plus grande vedette depuis Kareem Abdul-Jabbar. Le membre du Temple de la renommée a mené les Bucks à leur seul titre, en 1971, mais a réclamé une transaction, qui l’a envoyée aux Lakers de Los Angeles, en 1975.

Les Bucks ont payé un prix élevé pour réorganiser leur formation pendant la saison morte, avec comme objectif de convaincre Antetokounmpo de rester à Milwaukee. Ils ont échangé les meneurs Eric Bledsoe et George Hill, le choix de première ronde R. J. Hampton et deux autres sélections de premier tour afin d’acquérir Jrue Holiday.

Les Bucks ont regarni leur banc en ajoutant Bobby Portis, D. J. Augustin, Torrey Craig et Bryn Forbes. Antetokounmpo avait à l’époque qualifié ses acquisitions « d’extraordinaires », sans dévoiler s’il envisageait de signer une prolongation de contrat.

Malgré beaucoup de succès en saison avec Antetokounmpo, les Bucks n’ont pas réussi à atteindre la finale de la NBA. Il y a quelques mois, la troupe de Milwaukee s’est inclinée en cinq matchs face au Heat de Miami lors du deuxième tour éliminatoire.

Les Bucks ont sélectionné Antetokounmpo au 15e rang du repêchage de 2013. Mesurant six pieds 11 pouces, celui qui est surnommé le « Greek Freak » a maintenu des moyennes par match de 20,1 points, 8,9 rebonds et 4,3 aides depuis le début de sa carrière dans la NBA.

La saison passée, il a maintenu des moyennes de 29,5 points, 13,6 rebonds et 5,6 aides. En plus du titre du joueur le plus utile, il a été nommé le joueur défensif de l’année dans la NBA.