(Los Angeles) Deux Français de la NBA, l’arrière du Magic d’Orlando Evan Fournier et l’ailier des Hornets de Charlotte Nicolas Batum, vont rester dans leurs équipes respectives en activant une clause de leur contrat leur permettant de rester une saison supplémentaire.

Agence France-Presse

Les deux joueurs optent donc pour la stabilité, alors qu’ils pouvaient tester le marché, ouvert depuis ce lundi dans le cadre d’échange de joueurs, rapporte le site The Athletic.

En exerçant chacun son option, ils s’assurent une dernière année dont le salaire a été défini à l’avance. Or ces sommes sont conséquentes.

Fixé à 27,13  millions de dollars pour la saison qui vient, Batum possède l’un des cinquante plus gros salaires de la ligue. Après une première saison réussie chez les Hornets, il avait signé en 2016 un contrat de 120 millions de dollars sur cinq ans.  

Depuis, ses performances ont singulièrement décliné et la saison passée, ennuyé par des blessures, il a peu joué (22 matchs), tournant à 3,6 points de moyenne.

Certain de ne pas se voir proposer pareils émoluments, il préfère donc rester dans la jeune équipe de Charlotte, où son expérience à 31 ans peut être utile, s’il remonte la pente.

Fournier lui s’est longtemps posé la question de savoir ce qu’il allait faire. Car contrairement à Batum sa progression est constante et sa place importante au Magic, depuis sa prolongation en 2016, pour un montant de 85 millions de dollars sur cinq années.

Son revenu assuré pour la saison à venir s’élève ainsi à 17,15  millions de dollars.

Deuxième meilleur marqueur d’Orlando la saison régulière passée (18,5 pts de moyenne), le joueur de 27 ans a été moins prolifique (12,8 pts) lors de l’élimination au premier tour des séries éliminatoires face à Milwaukee.

Il pouvait néanmoins légitimement se mettre sur le marché, mais les difficultés économiques rencontrées par les franchises en cette période de pandémie de coronavirus ne sont pas propices à faire de grandes offres. Donc Fournier opte pour la sécurité.

Lui et Batum seront libres de tout contrat à l’issue de la saison qui débute le 22 décembre.