(Lake Buena Vista) Dennis Schroder a établi un sommet personnel de séries avec 30 points et le Thunder d’Oklahoma City a défait les Rockets Houston 117-114, lundi, nivelant à 2-2 la série.

Associated Press

Le Thunder a comblé un retard de 15 points au troisième quart, après une première demie conclue à 60-60.

Chris Paul a obtenu 26 points, dont 14 au troisième quart.

« Il trouve le moyen de freiner des poussées adverses et de générer de bons tirs », a confié l’entraîneur du Thunder, Billy Donovan.

Schroder a eu un rendement de quatre en sept pour les tirs de trois points.

« Ce gars-là est un de mes coéquipiers préférés de tous les temps, a dit le vétéran Paul. Il reste toujours combatif. Comme équipe, tout au long de la saison, nous avons été très bons pour composer avec l’adversité. »

L’Ontarien Shai Gilgeous-Alexander a inscrit 18 points et 12 rebonds pour OKC, victorieux malgré 23 tirs de trois points des Rockets.

Le Montréalais Luguentz Dort a réussi neuf points, touchant la cible avec trois tirs de trois points. Il a aussi cumulé cinq rebonds, deux passes et un vol.

L’athlète de Montréal-Nord a écopé d’une cinquième faute très tôt au dernier quart mais de là à la fin du match, il a réussi un tir de longue distance et a saisi trois rebonds.

« Plusieurs gars deviennent hésitants avec cinq fautes, mais Lu est resté dans le coup, a dit Paul. C’est un joueur qui a des qualités spéciales. Il mérite d’être ici. Je suis heureux de le voir connaître du succès. »

James Harden a fourni 32 points, 15 passes et huit rebonds. Eric Gordon a récolté 23 points et Danuel House 21 pour les Rockets, qui ont gagné les deux premiers matchs.

Russell Westbrook n’a pas encore joué dans la série, ennuyé à l’arrière de la cuisse droite.

Le cinquième match aura lieu mercredi, à 18 h 30 (TSN1).

Les Rockets ont réussi leurs huit premiers tirs de trois points du troisième quart. L’avance est passée à 93-80, mais le Thunder a inscrit les 12 derniers points de l’engagement.

« Ce n’est pas souhaitable d’avoir 13 points de retard. Mais dans un match, ce genre de séquences ont tendance à aller dans les deux sens, a mentionné Donovan. Les gars ont été résilients. Ils ont gardé leur sang-froid. Ils sont restés unis. »

« Nous ne lâchons pas, a ajouté Dort. Nous jouons avec intensité jusqu’au bout. Dennis, Chris, Danilo [Gallinari], ils nous parlent constamment. Ils nous encouragent et ça aide beaucoup. »

Au dernier quart, Harden a approché les siens à 113-111 avec un tir de trois points, avec 16.3 secondes au cadran. Des lancers francs de Schroder et Paul ont toutefois donné au Thunder le coussin qu’il fallait.