(Oakland) Le président des Warriors de Golden State s’est excusé auprès du président des Raptors de Toronto, Masai Ujiri, après qu’une vidéo eut montré l’altercation survenue en finale de la NBA, l’an dernier.

La Presse canadienne

La vidéo a été diffusée cette semaine et elle montre une bousculade entre le président des Raptors et un garde de sécurité de l’Oracle Arena, le domicile des Warriors, quelques instants après la confirmation du premier titre de la NBA de l’histoire de la formation torontoise.

Rick Welts a écrit sur Twitter qu’il avait eu le « cœur brisé » en regardant la vidéo. Cette dernière faisait partie d’une contre-poursuite d’Ujiri à la suite de la poursuite initiale d’Alan Strickland, l’adjoint du shérif du comté d’Alameda qui a été impliqué dans l’altercation.

Welts a dit que même si les Warriors n’étaient pas responsables des embauches en ce qui a trait à la sécurité à l’Oracle Arena, il voulait s’excuser parce que l’incident s’est produit à un match à domicile de l’équipe.

La vidéo semble montrer que Strickland utilise son bras pour empêcher Ujiri d’aller sur le terrain.

Alors qu’Ujiri tente de passer, Strickland pousse le président des Raptors à deux reprises avant que celui-ci réplique.

« À mon ami personnel et professionnel Masai Ujiri, j’ai eu le cœur brisé en voyant la vidéo de ce qui aurait dû être le plus beau moment professionnel de ta vie, a publié Welts vendredi. C’est difficile à regarder et c’est difficile de savoir tout ce que tu as vécu par la suite. »