(Washington) « On s’en fiche éperdument » : la superstar des Lakers de Los Angeles LeBron James a riposté mercredi aux récentes critiques de Donald Trump, qui avait jugé « irrespectueux » le fait que les joueurs de NBA mettent un genou à terre pendant l’hymne national pour dénoncer les discriminations raciales.

Agence France-Presse

Le président américain a récemment déclaré à Fow News qu’il éteignait la télévision quand il voyait les joueurs s’agenouiller pendant l’hymne.

« Je pense que c’est une honte. Nous travaillons avec eux (NBA), nous avons travaillé très dur pour qu’ils puissent reprendre, j’ai tout fait pour, et puis je vois tout le monde s’agenouiller pendant l’hymne. Ce n’est pas acceptable pour moi. Quand je les vois faire ça, j’éteins la télé, ça ne m’intéresse plus », a indiqué Trump.

« Je ne pense pas que la communauté du basketball soit triste de perdre un tel téléspectateur. La NBA va continuer sans qu’il nous regarde. Je crois que je peux parler au nom de tous ceux qui aiment le basketball : on s’en fiche éperdument » qu’il soit ou non devant sa télévision pendant les matchs, a répondu James, à l’issue de la défaite des Lakers face au Thunder de l’Oklahoma (86-105).

« Notre sport est dans une belle position et nous avons des fans dans le monde entier », a déclaré le meneur des Lakers. « Nos fans aiment et respectent ce que nous essayons d’apporter au jeu, (et savent) ce qui est bien et ce qui est mal ».