(Chicago) Les Bulls de Chicago ont embauché le Canadien Marc Eversley en tant que directeur général, a déclaré lundi une personne proche de la situation.

Andrew Seligman
Associated Press

Il relèvera du nouveau chef des opérations basketball, Arturas Karnisovas.

La personne a parlé à l’Associated Press sous couvert d’anonymat, car il n’y pas eu d’annonce officielle. L’embauche a d’abord été rapportée par ESPN.

Eversley travaille depuis quatre ans à la direction des 76ers de Philadelphie - les deux dernières en tant que vice-président senior du personnel des joueurs.

Il a passé une décennie chez Nike, gérant des magasins de détail appartenant à l’entreprise en Ontario avant de déménager dans leur siège social en Oregon et de devenir la personne-ressource pour leur division des relations avec les joueurs de basketball. Il a ensuite travaillé au bureau de Toronto pendant sept ans et à Washington pendant trois ans, avant de se joindre aux Sixers.

Eversley a joué un rôle clé dans la décision de Philadelphie de transiger avec Boston pour pouvoir choisir Matisse Thybulle 20e au repêchage de juin dernier. Le garde s’est imposé comme l’un des meilleurs jeunes joueurs en défense, en particulier pour les interceptions, cette saison.

Les Bulls ont embauché Karnisovas en tant que vice-président exécutif des opérations de basket-ball il y a deux semaines et demie, le convaincant de quitter son poste de directeur général des Nuggets de Denver.

John Paxson est devenu conseiller suite à près de deux décennies en tant que directeur général puis vice-président des opérations de basket-ball. Quelques jours après que Karnisovas ait accepté de prendre le poste, les Bulls ont licencié Gar Forman, qui était directeur général depuis 2009, et qui s’est joint à l’organisation en tant que recruteur, en 1998.

Les Bulls étaient au 11e rang dans l’Est (22-43) et en route vers leur troisième saison perdante de suite lorsque la NBA a suspendu la saison, en raison de la pandémie de la COVID-19.

Avec un dossier de 39-84 depuis qu’il a remplacé Fred Hoiberg comme entraîneur, au début de la saison dernière, le sort de Jim Boylen pourrait être incertain.

Zach LaVine connaît sa meilleure campagne (25,5 points, en moyenne), mais le rendement de Lauri Markkanen a baissé. Le Finlandais offre en moyenne 14,7 points et 6,3 rebonds — contre 18,7 et 9,0 en 2018-19. Coby White, repêché septième l’an dernier, se distingue avec 13,2 points, en moyenne.