Rudy Gobert du Jazz de l’Utah, premier joueur de la NBA à avoir été déclaré positif à la COVID-19, a annoncé samedi qu’il remettrait plus de 500 000 $ en dons pour aider la communauté en temps de crise.

Associated Press

Le joueur français — qui s’est retrouvé au cœur de la crise menant à la suspension des activités de la NBA pour au moins un mois — a révélé qu’il remettra un chèque de 200 000 $ pour venir en aide aux employés à temps partiel du Vivint Smart Home Arena, domicile du Jazz, qui ne pourront pas travailler durant la suspension des activités de la ligue.

Un montant de 100 000 $ sera également distribué pour venir en aide aux familles de l’État de l’Utah et d’Oklahoma City affectées par la pandémie de la COVID-19. Il enverra également 100 000 euros en France pour venir en aide aux enfants et les soins qui leur sont attribués et au personnel s’occupant des personnes âgées.

« Je suis touché par les efforts sans relâche et de la façon dont les gens prennent soin de ceux atteints de la COVID-19, notamment la communauté de l’Utah et la France. Je suis aussi reconnaissant envers l’État d’Oklahoma et des soins que j’ai reçus », a déclaré Gobert dans un communiqué publié par le Jazz.

« Je sais que les gens ont été touchés de plusieurs façons (par le virus), a-t-il ajouté. Ces dons ne sont qu’un petit geste pour montrer que je les apprécie et que je supporte tous ceux qui sont touchés. C’est le premier de plusieurs gestes que je compte poser pour essayer de faire une différence et d’avoir un impact positif, tout en continuant d’en apprendre davantage sur la COVID-19 et d’éduquer les gens autour de moi. »

Il a conclu son discours en ajoutant : « Avec toute ma gratitude, RG. »

Gobert a été diagnostiqué mercredi, quelques heures avant le duel opposant le Jazz au Thunder à Oklahoma City. Le match a d’abord été annulé avant que la NBA prenne la décision de suspendre ses activités. Les équipes disputant des matchs aux quatre coins de l’Amérique du Nord ont été en mesure de poursuivre le jeu jusqu’à la fin des rencontres. L’affrontement entre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans et les Kings de Sacramento a toutefois été annulé puisque l’un des arbitres qui devaient disputer la rencontre avait arbitré le match du Jazz deux jours plus tôt.

Donovan Mitchell a également été testé positif à la COVID-19. Il a publié une vidéo samedi remerciant les partisans pour leur support.

« Ça veut dire beaucoup pour moi, a-t-il mentionné. Je me sens bien. Tout va bien. Je prends les précautions nécessaires, comme l’ont spécifié les autorités sanitaires. Je dois demeurer en isolation. Alors je suis seul ici, je joue à des jeux vidéo toute la journée et j’ai très hâte de revenir au jeu, jouer devant les meilleurs partisans du monde. Ça me manque beaucoup de jouer devant vous (les partisans) et je vais vous voir sous peu. »

Le père de Mitchell, l’un des membres de l’administration des Mets de New York, Donovan Mitchell Senior, a été testé négatif au virus.

Les Raptors de Toronto, qui ont affronté le Jazz lundi, ont annoncé que les joueurs et les membres du personnel qui suivaient l’équipe sur la route avaient tous subi les tests et qu’ils étaient tous négatifs.

La NBA a suspendu ses activités pour une durée minimum de 30 jours. Le prochain match pourrait donc avoir lieu le 10 avril.

Gobert a emboîté le pas à quelques joueurs de la NBA qui ont choisi de contribuer pour payer les salaires des employés des différents amphithéâtres à travers la ligue. Kevin Love des Cavaliers de Cleveland a démarré le bal lorsqu’il a annoncé un don de 100 000 $ vendredi. Blake Griffin des Pistons de Detroit s’est également engagé à verser le même montant. La recrue des Pelicans de La Nouvelle-Orléans, Zion Williamson, a pour sa part stipulé qu’il verserait l’argent nécessaire pour payer le salaire des employés du Smoothie King Arena durant le prochain mois. Giannis Antetokounmpo et Khris Middleton des Bucks de Milwaukee ont suivi l’exemple du jeune joueur en prenant le même engagement auprès des employés du Fiserv Forum.

Plusieurs équipes de la NBA et de la LNH ont offert leur appui afin de compenser les employés des amphithéâtres et des équipes qui demeureront sans boulot au cours des prochaines semaines.