(Toronto) Ce fut laborieux mais les Raptors de Toronto ont entamé la défense de leur titre sur une bonne note, mardi, battant les Pelicans de La Nouvelle-Orléans 130-122, en prolongation.

Gregory Strong
La Presse canadienne

Fred VanVleet a réussi le tir de trois points crucial avec 1 : 27 à écouler au temps additionnel, donnant une avance de 127-122 aux favoris de la foule.

Kyle Lowry a ajouté un tir de longue distance avec moins d’une minute. À toutes fins utiles, cela assurait Toronto d’éviter l’embarras, en ce lever de rideau de la saison.

« Ce n’était pas joli, mais nous avons réussi à gagner », a résumé Marc Gasol, auteur de six points.

Les Raptors ont inscrit les huit derniers points de la rencontres, La Nouvelle-Orléans commettant cinq tirs hors cible.

Lowry avait prolongé le suspense avec deux lancers francs nivelant le score à 117-117, avec 29 secondes à disputer au temps régulier.

Van Vleet et Pascal Siakam ont été brillants avec 34 points chacun.

« Ces gars-là vont continuer de s’épanouir pendant la saison », a dit Lowry, qui a fourni 22 points.

Siakam a aussi récolté 18 rebonds et cinq passes, tandis que VanVleet a inscrit sept passes et deux vols.

Brandon Ingram a récolté 22 points pour des Pelicans plus coriaces que prévus.

L’équipe doit se débrouiller sans Zion Williamson, qui est blessé au genou. Il pourrait rater jusqu’à deux mois.

Les Pelicans ont pris un coussin de 15-4, mais un réveil des Raptors a porté le score à 20-19 en leur faveur. Les visiteurs menaient toutefois à la demie, 61-56.

Les Pelicans ont aussi vu disparaître une avance de 109-103, tard au dernier quart.

Avant le match, les Raptors ont eu l’occasion de célébrer une dernière fois leur titre de la saison dernière.

Les joueurs ont reçu leurs bagues de champions, et la bannière du championnat a aussi été dévoilée.

PHOTO BARON RINGS, LA PRESSE CANADIENNE

La bague de champions des Raptors de Toronto

Étaient présents à la cérémonie le commissaire de la NBA Adam Silver et le président des Raptors Masai Ujiri, notamment.

Les Raptors ont battu les Warriors de Golden State en six matchs au printemps, méritant ainsi le premier titre de leur histoire.