(Los Angeles) L’ailier grec des Bucks de Milwaukee Giannis Antetokounmpo a été sacré lundi près de Los Angeles meilleur joueur de la saison 2018-19 de la NBA.

Agence France-Presse

Antetokounmpo, 24 ans, est seulement le deuxième joueur européen après l’Allemand Dirk Nowitzki (Dallas), en 2007, à recevoir le prestigieux trophée de joueur le plus utile.

Il était en concurrence avec James Harden (Houston), tenant du titre, et Paul George (Oklahoma City).

« Je veux remercier mes coéquipiers et mes entraîneurs. Il faut plus qu’un joueur pour gagner autant de matchs en une saison », a déclaré Antetokounmpo, en larmes.

« Je veux remercier tous ceux qui ont cru en moi quand je suis arrivé en NBA à 18 ans », a-t-il ajouté.

« C’est juste le début. Mon but est de remporter le titre de champion de la NBA », a prévenu celui que la presse américaine surnomme le « Greek Freak » (le phénomène grec).

Antetokounmpo, né en Grèce dans une famille d’immigrés nigérians, a fait ses débuts en NBA en 2013 à Milwaukee.

Il a conduit cette année les Bucks à 60 victoires pour 22 défaites, soit le meilleur bilan de la saison régulière.

Milwaukee a toutefois chuté en finale de la conférence Est (4-2) face au futur champion Toronto, après avoir remporté les deux premiers matchs de cette confrontation.

Antetokounmpo a fini la saison régulière avec des moyennes de 27,7 points, 12,5 rebonds et 5,9 passes décisives par match, soit les meilleures statistiques de sa carrière.