(Denver) Un partisan soupçonné d’avoir lancé des insultes raciales au voltigeur des Marlins Lewis Brinson criait en fait « Dinger » pour attirer l’attention de la mascotte des Rockies, au Coors Field dimanche soir.

Associated Press

Le club du Colorado a déclaré que des partisans à proximité ont contacté le club pour défendre l’individu.

Cela survient dans la foulée d’un communiqué où l’équipe se disait dégoûtée par ce qui aurait été dit à Brinson à la plaque.

Rejoint par l’équipe, le partisan a expliqué qu’il voulait juste capter l’attention de Dinger le dinosaure, la mascotte des Rockies.

En visioconférence lundi, Brinson a expliqué qu’il n’a pas entendu le partisan crier lors du match.

« J’ai regardé la vidéo au moins 50 fois dans les 15 ou 16 dernières heures, a-t-il souligné. Je l’ai réécoutée souvent, surtout lorsque j’ai compris qu’il criait “Dinger” et pas le mot qui commence par n.

« Je vais parler pour moi, mais j’entends encore le mot qui commence par n. Ce n’est pas un mot que je veux entendre. Personne ne me l’a jamais dit en face lors d’un match de baseball, mais à l’extérieur, c’est déjà arrivé. Je ne peux donc pas dire quelle aurait été ma réaction si c’est ça qu’il avait crié.

« Mais puisque ce n’est pas le cas, je ne peux qu’être désolé pour tous les commentaires négatifs à son endroit », a mentionné Brinson.

Les Rockies ont bien confirmé, lundi, que le partisan tentait d’attirer l’attention de la mascotte.

« Après une enquête effectuée avec des appels, des courriels et de nombreux visionnements de la séquence, les Rockies du Colorado ont conclu que le partisan tentait d’attirer l’attention de la mascotte Dinger pour prendre une photo. Il n’y a jamais eu d’insulte raciale qui a été lancée », a indiqué le club dans un communiqué.

Les Rockies ont malgré tout rappelé que toute personne proférant des insultes de nature raciste au Coors Field sera expulsée.