(Milwaukee) A. J. Pollock a produit huit points, Matt Beaty en a produit sept et les Dodgers de Los Angeles ont corrigé les Brewers de Milwaukee 16-4, dimanche après-midi.

Steve Megargee
Associated Press

Pollock a frappé deux circuits, dont un grand chelem, et il a ajouté un double. Beaty a lui aussi cogné un grand chelem et il a terminé le match avec quatre coups sûrs et trois points marqués.

Les deux grands chelems sont survenus aux dépens d’Alec Bettinger, qui a accordé 11 points à ses débuts dans les Majeures.

Il s’agissait de la première fois de l’histoire des Dodgers que deux joueurs produisaient au moins sept points lors d’un même match. La dernière fois que cet exploit s’est produit remonte au 22 août 2007, quand Jarrod Saltalamacchia et Ramon Vazquez ont produit sept points dans une victoire de 30-3 des Rangers du Texas contre les Orioles de Baltimore.

Il faut remonter au 21 mai 2000 pour noter la dernière fois que deux joueurs des Dodgers ont frappé un grand chelem lors d’une même partie. À l’époque, Adrian Beltre et Shawn Green avaient réalisé l’exploit.

Les huit points produits de Pollock ont égalé le plus haut total par un joueur dans un même match au American Family Field, qui a ouvert ses portes en avril 2001 sous le nom de Miller Park. Pollock partage ce record avec Josh Willingham (2009) et Yasmani Grandal (2015).

PHOTO MORRY GASH, AP

AJ Pollock frappe un circuit en 5e manche

Chris Taylor a touché la plaque à cinq occasions et il a réussi trois coups sûrs en autant de présences au bâton pour les Dodgers.

Jacob Nottingham a claqué deux longues balles pour les Brewers, qui ont acquis à nouveau ses services plus tôt dans la journée. Les Mariners de Seattle avaient réclamé Nottingham au ballottage, la semaine dernière.

Julio Urias (4-0), qui a permis un point et quatre coups sûrs en sept manches au monticule, a retiré 10 frappeurs sur des prises.

Les Brewers tentaient de balayer leur série de quatre affrontements contre les Dodgers pour la deuxième fois de leur histoire. La formation de Milwaukee avait balayé les Dodgers en mai 2012.

Bettinger (0-1) a concédé 11 points, 11 coups sûrs et deux buts sur balles en quatre manches de travail. Il a atteint un frappeur, mais il a pu se consoler en se disant qu’il a retiré Mookie Betts lors de ses trois présences au marbre.