Kevin Mather, président et chef de la direction des Mariners de Seattle, a remis sa démission lundi, après la sortie d’une vidéo dans laquelle il avait exprimé son opinion sur la stratégie organisationnelle et au sujet de certains joueurs.

Tim Booth
Associated Press

John Stanton, propriétaire majoritaire des Mariners, a déclaré que les commentaires de Mather étaient inappropriés et ne concordaient pas avec la vision de l’organisation.

La démission de Mather est immédiate. Stanton occupera les rôles de président de l’équipe et chef de la direction sur une base intérimaire.

Stanton a précisé que Mather a présenté sa démission avant que l’équipe ait décidé si elle devait le congédier ou non. Par ailleurs, aucune décision n’a été prise quant à la possibilité que Mather reçoive une indemnité de départ ni au sujet de sa modeste participation au sein du groupe de propriétaires.

« Kevin a émis un certain nombre de commentaires qui, comme je l’ai dit, ne correspondent pas à ce que sont les Mariners, à ce en quoi je crois, à ce en quoi nos propriétaires croient, et qui étaient inappropriés », a déclaré Stanton.

« Ces commentaires incluaient certains éléments qui ont été mentionnés au sujet de nos joueurs, et plus particulièrement l’importance de la diversité et de l’inclusion dans notre organisation. »

Tard dimanche, Mather s’était excusé pour ses commentaires, émis le 5 février lors d’une activité du Club Rotary de Bellevue, dans l’État de Washington. Les propos ont été publiés en ligne au cours du week-end.

La vidéo, affichée par le Club Rotary, durait 46 minutes et traitait de sujets liés à la situation organisationnelle des Mariners en vue de la saison 2021, dont plusieurs que les dirigeants de l’équipe ne souhaitaient pas voir étaler sur la place publique.

« Nous avons beaucoup de travail devant nous pour faire amende honorable, et ce travail est déjà commencé », a déclaré Stanton.

Le départ de Mather semblait inévitable à la suite du tollé qu’ont provoqué ses propos, incluant des commentaires sur la manipulation des années de service de certains des meilleurs espoirs de l’organisation — Jarred Kelenic et Logan Gilbert — et des observations dénuées de sensibilité au sujet de la difficulté de certains joueurs internationaux à comprendre l’anglais.

Mather a déclaré que Kelenic et Gilbert ne commenceraient pas la saison avec les Mariners de façon à permettre à l’équipe de retarder l’accès à l’autonomie à ces deux vedettes en devenir. Il a aussi mentionné qu’un autre bel espoir, Julio Rodriguez, ne possédait pas un « excellent » anglais, et il s’est plaint des coûts associés à l’embauche d’un interprète pour le lanceur japonais Hisashi Iwakuma.

« Merveilleux être humain – son anglais était terrible. Il voulait revenir dans le sport, il est venu vers nous, sincèrement nous aimerions l’avoir à titre de dépisteur au Japon et comme interprète, pour savoir ce qui se passe dans la Ligue du Japon. Il sera au camp d’entraînement », a déclaré Mather. « Et je vais dire, je suis fatigué de payer son interprète. Lorsqu’il était un joueur, nous donnions à Iwakuma un salaire “X”, mais nous devions aussi payer 75 000 $ par année pour avoir un interprète avec lui. Son anglais s’est soudainement amélioré. Son anglais s’est amélioré lorsque nous lui avons dit ça. »

L’Association des joueurs du Baseball majeur a émis une déclaration officielle, lundi, dans laquelle elle a manifesté ses inquiétudes vis-à-vis la vidéo.

« La présentation vidéo du Club (Rotary) offre un aperçu hautement perturbant, mais aussi extrêmement important sur la façon dont les joueurs sont véritablement vus par les dirigeants. Pas seulement à cause de ce qui a été dit, mais aussi parce qu’elle livre un regard non filtré sur la manière de penser des clubs », peut-on lire dans la déclaration.

« C’est offensant, et ce n’est pas surprenant que les fans et autres personnes œuvrant dans le monde du baseball se sentent offensés aussi. Les joueurs demeurent engagés à débattre ces sujets à la table de négociations et ailleurs. »

Le Baseball majeur a également publié une déclaration officielle pour dénoncer les propos de Mather. Stanton a d’ailleurs indiqué qu’il avait parlé plusieurs fois avec le commissaire Rob Manfred dimanche et lundi.

« Nous condamnons les commentaires offensants et irrespectueux de Kevin Mather au sujet de plusieurs joueurs. Nous sommes fiers des joueurs internationaux qui ont contribué à améliorer le baseball grâce à leurs merveilleux exemples de courage et de détermination, et notre sport international est nettement meilleur grâce à leur contribution. Ses commentaires malavisés ne correspondent pas aux valeurs de notre sport et n’y ont pas leur place. »

La vidéo a été un autre faux pas de Mather pendant son règne avec l’organisation, qui s’est amorcé en 1996.

Mather a été promu aux postes de président et chef de la direction en 2017. Un an plus tard, il a essayé d’expliquer des allégations de harcèlement faites par deux anciennes employées, son ancienne adjointe administrative et l’ancienne adjointe administrative de Bob Aylward, alors vice-président exécutif.

Les allégations avaient été rendues publiques dans un article du Seattle Times en 2018. La direction de l’équipe avait dit avoir « fait amende honorable » auprès de ces employées.

Les incidents allégués seraient survenus vers la fin des années 2000.