Tommy John se bat contre la COVID-19 depuis au moins trois semaines.

Joe Reedy
Associated Press

Âgé de 77 ans, l’ancien grand lanceur gaucher demeure hospitalisé près de son domicile à Indio, en Californie. Il a expliqué qu’il avait commencé à se sentir malade à la suite d’un voyage à Nashville avant de se faire hospitaliser, le 13 décembre.

John a fait savoir qu’il avait dû surmonter une pneumonie et qu’il a dû recevoir de l’oxygène, ce qui n’est pas le cas en ce moment.

Pour l’instant, John dit avoir perdu beaucoup de force dans ses jambes, mais il n’a pas perdu les sens du goût ni de l’odorat.

« Je me sens bien. En ce moment, j’essaie de trouver quelqu’un pour m’aider à faire de la physiothérapie de mon domicile », a-t-il mentionné.

John a porté les couleurs de six équipes pendant une carrière de 26 ans dans les Ligues majeures, de 1963 à 1989.

Il est grandement connu pour s’être soumis à une chirurgie de reconstruction du ligament collatéral ulnaire à son bras gauche en 1974. L’opération porte aujourd’hui son nom.

Par la suite, il a connu trois saisons de 20 victoires, une avec les Dodgers de Los Angeles, en 1977, et deux avec les Yankees de New York, en 1979 et en 1980.