(Fort Myers) Il a fallu presque cinq ans pour que Ron Roenicke obtienne une deuxième chance à titre de gérant au Baseball majeur. Toutefois, il devra attendre au moins jusqu’à la semaine prochaine pour se voir octroyer une « permanence ».

Jimmy Golen
Associated Press

Les Red Sox de Boston ont accordé une promotion à Roenicke, mardi, en nommant l’ancien gérant des Brewers de Milwaukee sur une base intérimaire, en remplacement d’Alex Cora.

L’annonce des Red Sox est survenue le jour même de l’arrivée des lanceurs et des receveurs au camp d’entraînement.

Bien qu’il n’y ait aucun échéancier quant à la durée du règne de Roenicke, l’étiquette intérimaire restera jusqu’à ce que les autorités du Baseball majeur aient complété l’enquête qui vise à déterminer si les Red Sox ont fait usage d’un système de vols de signaux en 2018, année au terme de laquelle ils ont gagné la Série mondiale. Si l’enquête permet d’absoudre Roenicke, qui a toujours nié avoir participé à quelque transgression des règlements, il devrait demeurer en poste.

« Nous pensions que la nomination de Ron à titre de gérant par intérim était la meilleure façon de respecter l’enquête en cours sur notre équipe de 2018. Toutefois, nous croyons fortement aux habiletés de Ron pour diriger ce groupe et à quel point il a les compétences pour cette tâche », a déclaré le président exécutif Chain Bloom lors d’une conférence de presse tenue à la veille de la première journée d’entraînement de l’équipe.

PHOTO ELISE AMENDOLA, AP

Chaim Bloom

Seulement un an après avoir gagné la Série mondiale à sa première campagne à Boston, Cora a été limogé lorsque le commissaire Rob Manfred l’a identifié comme le maître-d’œuvre du système illégal de vols de signaux avec les Astros de Houston en 2017. Toutefois, la direction des Red Sox a toujours dit qu’il n’y avait rien eu de tel lorsque Cora a pris la relève à Boston l’année suivante.

La semaine dernière, Manfred avait dit espérer que l’enquête sur les Red Sox soit terminée avant le début du camp d’entraînement. Toutefois, une personne au courant de l’enquête a fait savoir que celle-ci allait se prolonger au moins jusqu’à la semaine prochaine. La personne en question s’est confiée sous le sceau de l’anonymat parce qu’il n’y avait encore eu aucune annonce officielle.

Âgé de 63 ans, Roenicke dirigera une équipe qui doit gérer non seulement les répercussions de l’enquête mais aussi celles liées aux échanges de Mookie Betts, un ancien joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue américaine, et de David Price, qui a déjà remporté le trophée Cy Young.

PHOTO CHARLES KRUPA, ARCHIVES AP

Mookie Betts

« Vous ne remplacez pas Mookie Betts, qui est l’un des meilleurs joueurs du baseball. David Price… vous ne le remplacez pas. Mais vous allez de l’avant », a déclaré Roenicke.

« Il s’agit d’une très bonne équipe. Il y a d’excellents athlètes au sein de cette formation. Et vous espérez que les gars qui vont remplacer (les joueurs partis) vont devenir de grands joueurs. Et que ce soit cette année, que ce soit dans quelques années, vous allez de l’avant. »

Avec Cora en poste en 2018, les Red Sox ont établi un record d’équipe avec 108 victoires et ont gagné la Série mondiale. Ils ont toutefois raté les séries éliminatoires l’an dernier, une première depuis 2015.

« Nous sommes très déçus — comme c’est le cas de tous les joueurs — de ce qui est arrivé l’an dernier, a affirmé Roenicke. Nous allons tenter de nous qualifier pour les séries, et nous verrons comment ça se passera par la suite. »

Roenicke a occupé le poste de gérant des Brewers pendant un peu plus de quatre saisons complètes, de 2011 à 2015, et a mené sa formation à une récolte de 96 victoires et le titre de la section Centrale de la Ligue nationale dès sa première année au poste. En tout, il a affiché un dossier global de 342-331.

« Sur le coup, je pensais que j’aurais une autre opportunité, a fait remarquer Roenicke. Mais au fur et à mesure où les années passent, vous finissez par vous poser la question. »