(Atlanta) Le membre du Panthéon Phil Niekro, qui a mis une balle papillon à profit jusque dans la quarantaine avancée, largement avec les Braves, est décédé après un long combat contre le cancer, a fait savoir l’équipe d’Atlanta.

Paul Newberry
Associated Press

Il avait 81 ans.

Niekro, qui a mystifié les frappeurs des majeures pendant plus de 20 ans, est décédé samedi soir dans son sommeil, ont dit les Braves.

Il vivait en banlieue d’Atlanta à Flowery Branch, où un boulevard important porte son nom.

Niekro a signé 318 victoires en 24 saisons, se retirant en 1987 à 48 ans, après un dernier départ avec les Braves.

Niekro lui-même ne savait pas trop où se dirigeaient ses balles papillons, mais il a tout de même fait partie de cinq équipes d’étoiles.

Il a mérité 20 gains ou plus en 1969, 1974 et 1979, toujours avec Atlanta.

Il a aussi porté l’uniforme des Yankees de New York, des Indians de Cleveland et des Blue Jays de Toronto.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Phil Niekro, en 1985

« Nous avons le cœur brisé suite au décès d’un ami très cher, ont dit les Braves, par communiqué."Knucksie" faisait partie de l’essence de la formation. »

« Phil a confondu les frappeurs sur le terrain ; plus tard, il était toujours le premier à se joindre à nos activités communautaires. Il échangeait alors avec les partisans comme s’ils étaient de vieux amis. »

Une statue de Niekro, le représentant faisant son célèbre type de lancer, se trouve aux abords de Truist Park, le stade des Braves.

Niekro a accédé aux grandes ligues en 1964, faisant 10 présences en relève avec les Braves de Milwaukee.

Il s’est révélé comme lanceur partant en 1967, montrant une fiche de 11-9 et menant la Nationale avec une moyenne de 1,87.

Avec une balle volatile qui demandait aux receveurs de porter un gant plus grand, Niekro a connu un rendement de 23-13 en 1969, aidant les Braves à obtenir un titre de section.

En dépit de solides récoltes de victoires, Niekro a mené la Nationale pour les défaites lors de quatre ans de suite, à compter de 1977.

Son rendement global a été 318-274, avec une moyenne de 3,35.

Cooperstown lui a ouvert ses portes en 1997.

Son frère cadet Joe, dont le répertoire comptait aussi une balle papillon, a gagné 221 matchs en 22 saisons dans le baseball majeur.

Ils sont le duo de frères ayant le plus de victoires dans les ligues majeures (539), devançant de peu Gaylord et Jim Perry.

Joe Niekro est décédé en 2006, à 61 ans.