(New York) Le commissaire des Ligues majeures de baseball Rob Manfred a déclaré qu’il avait confiance de voir le calendrier se poursuivre jusqu’à la conclusion des séries éliminatoires sans interruption à cause de la pandémie de coronavirus, bien que certains clubs pourraient être incapables de disputer les 60 matchs réglementaires.

Ronald Blum
Associated Press

En conséquence, le taux de victoires pourrait être utilisé pour déterminer le classement des équipes en vue des séries éliminatoires.

Pendant un entretien réalisé samedi avec l’Associated Press, Manfred a mentionné que le baseball majeur sait quel joueur est à l’origine de l’éclosion de COVID-19 dans le vestiaire des Marlins de Miami. Les Marlins et les Phillies de Philadephie ont remis leurs matchs pendant une semaine entière.

« Je crois que si tout le monde fait ce qu’il a à faire, alors nous pourrons continuer la saison, une saison qui soit représentative, et présenter des séries éliminatoires », a confié Manfred.

PHOTO ANDREW HARNIK, ASSOCIATED PRESS

Le commissaire du baseball majeur Rob Manfred a assisté au match entre les Yankees et les Nationals, le 23 juillet à Washington.

À peine une dizaine de jours après le coup d’envoi de la saison régulière écourtée par la pandémie — le calendrier est passé de 162 à 60 matchs par club —, le coronavirus a provoqué le report de 19 matchs, dont la série de trois matchs entre les Cardinals de St. Louis et les Brewers de Milwaukee ce week-end.

Le virus a également poussé au moins deux autres joueurs vers la sortie samedi : le voltigeur étoile des Brewers Lorenzo Cain et le joueur de deuxième-but des Marlins Isan Diaz.

Au moins 18 joueurs des Marlins ont reçu des diagnostics positifs à la COVID-19, ainsi que trois autres des Cards. Un joueur des Cardinals a également reçu un résultat « non concluant ».

Manfred a indiqué qu’il avait discuté de manière constructive vendredi avec le président de l’Association des joueurs, Tony Clark, et qu’il s’attend à ce que les joueurs et les équipes redoublent d’efforts afin d’adhérer aux protocoles mis en place pour lutter contre la propagation du coronavirus.

« C’est ce que les experts de la santé publique répètent depuis le début de la pandémie ; il n’y aura pas de miracle », a évoqué Manfred.

« Le protocole est une série de petites mesures que les gens doivent respecter. Nous avons éprouvé des ennuis [à le faire]. Afin de nous améliorer, il faudra respecter une autre série de petites mesures. Et il y aura la pression du groupe. Les joueurs devront prendre leurs responsabilités. Le syndicat devra nous aider, comme l’a fait Tony Clark hier [vendredi]. Et il faudra qu’on soit plus sévère », a-t-il dit.

Néanmoins, de nombreux obstacles persistent.

« Je ne crois pas que ce soit réaliste de croire qu’il n’y aura plus de diagnostics positifs, a résumé Manfred. Nous devrons nous adapter. Mais nous croyons que c’est possible de maîtriser la situation. »