(Toronto) Justin Smoak a produit deux points et les Blue Jays de Toronto ont défait les Braves d’Atlanta 3-1, mardi, entamant ainsi de belle façon un séjour de cinq matchs à la maison.

La Presse canadienne

Les Blue Jays ont inscrit un point à leur premier tour au bâton, Bo Bichette, Cavan Biggio et Vladimir Guerrero y allant de simples consécutifs. Guerrero a fait marquer quatre coureurs à ses cinq derniers matchs.

Deux retraits plus tard, Smoak a frappé un simple lui aussi, permettant à Biggio de croiser le marbre.

« Il y a une raison pour laquelle ces gars-là sont au haut de la formation, a dit Smoak au sujet du trio de recrues. Ils sont jeunes, mais ils sont de bons frappeurs, de très bons joueurs. Cette organisation sera amusante à suivre pendant plusieurs années. »

Ozzie Albies a claqué un simple d’un point en septième mais une fois les Jays de retour au bâton, Smoak a rétabli le coussin à l’aide d’un 20e circuit.

Wilmer Font a lancé pendant deux manches puis Zack Godley (1-0) a obtenu neuf retraits, allouant deux coups sûrs et autant de buts sur balles.

Quatre lanceurs ont fait le relais vers Ken Giles, qui a mérité un 17e sauvetage. Billy Hamilton a frappé un simple, mais Giles a étouffé la menace avec deux retraits au bâton et un roulant.

De retour dans une ville où il a brillé, Josh Donaldson a terminé la soirée 0 en 4, après avoir fait l’objet d’un hommage vidéo. Des faits saillants qui lui ont valu une chaude ovation des 24 578 spectateurs. Il les a salués avec sa casquette.

Joueur le plus utile de l’Américaine en 2015, Donaldson est passé aux Indians le 1er septembre 2018. Il s’est ensuite joint aux Braves, quelques mois plus tard.

De 2015 à 2017, Donaldson a fourni en moyenne 31 doubles, 37 circuits et 100 points produits par saison, avec les Blue Jays.

« C’était un pas dans la bonne direction pour moi, de revenir ici, mentalement, ça m’a fait du bien », a dit Donaldson.

« C’était bien de jouer à nouveau devant cette foule. C’est une des meilleures dans le baseball. »

L’Albertain Mike Soroka (10-3) a bien fait pendant six manches, allouant deux points et huit coups sûrs. Atlanta reste au sommet de la Nationale pour les gains à l’étranger, avec un dossier de 41-27.

« J’ai lancé la balle au cœur de la zone et ils l’ont frappée, a dit Soroka. Si j’avais mieux placé mes tirs en première, je serais passé à travers en quelques tirs.

“Je leur donne crédit. Ils ont cogné les tirs que j’ai mal placés. »

Mercredi, les lanceurs partants seront Mike Foltynewicz et Jacob Waguespack.