(Saint-Domingue, République dominicaine) Les autorités de la République dominicaine ont annoncé qu’elles avaient arrêté l’homme qui a tiré sur David Ortiz, dans un cas apparent d’une erreur d’identité.

Martin Adames et Danica Coto
Associated Press

La police a déclaré que Victor Hugo Gomez avait été arrêté dans ce pays des Caraïbes. Aucun autre détail n’a été émis.

Les autorités avaient déclaré la semaine dernière qu’elles pensaient que Gomez vivait aux États-Unis et l’avaient décrit comme un fugitif dangereux, ajoutant qu’il était un associé à un cartel mexicain.

Il est accusé d’avoir ordonné l’assassinat de son cousin, Sixto David Fernandez. Les autorités affirment que les tireurs ont confondu Ortiz avec Fernandez lors de la fusillade dans un bar de la capitale, Saint-Domingue. Les deux hommes sont des amis et partageaient une table.

Carlos Rubio, l’avocat de Gomez, n’a pas immédiatement répondu à un message pour commenter l’information. Il a toutefois posté sur YouTube une vidéo de sept minutes dans laquelle son client parle de l’affaire.

«Je ne ferais jamais quelque chose comme ça», a déclaré Gomez, ajoutant qu’il n’avait pas tenté de tuer son cousin, «et encore moins David, Big Papi».

Gomez, qui portait un t-shirt gris et une casquette kaki, a déclaré qu’il avait fait la vidéo parce qu’il craignait pour sa vie et voulait rejeter les accusations alors qu’il demande à la police d’enquêter plus profondément sur l’affaire.

«Je tiens à préciser que je n’ai rien à voir avec une tentative d’assassinat contre Sixto David Fernández, a-t-il déclaré. Nous sommes une famille.»

Gomez a ensuite passé la majeure partie de la vidéo à accuser Fernandez d’avoir des liens avec des narcotrafiquants, affirmant que de nombreuses personnes soutiendraient ses affirmations.

Vendredi, les autorités ont également annoncé l’arrestation d’un autre suspect, Alberto Rodriguez Mota, accusé d’avoir versé 8000 $ US aux tireurs. La police a déclaré qu’il avait été capturé au large de la côte est de la République dominicaine alors qu’il se dirigeait vers Porto Rico.

Pendant ce temps, Ortiz demeure hospitalisé à Boston et devrait se rétablir de l’opération au cours de laquelle les médecins de la République dominicaine lui ont enlevé la vésicule biliaire et une partie de l’intestin. Ortiz a quitté les soins intensifs il y a près d’une semaine.