Le joueur de premier-but des Brewers de Milwaukee Prince Fielder a claqué un circuit de trois points contre le gaucher des Rangers du Texas C.J. Wilson, aidant la Ligue nationale à vaincre la Ligue américaine 5-1 lors du match des étoiles du baseball majeur, mardi.

Mis à jour le 13 juill. 2011
ASSOCIATED PRESS

La Nationale a ainsi obtenu l'avantage du terrain en Série mondiale pour une deuxième année de suite.

> Le sommaire du match

En quatrième manche, Fielder a étiré les bras pour envoyer la balle tout juste sur le dessus du mur du champ centre-gauche. C'était la première longue balle d'un joueur des Brewers dans un match des étoiles.

Fielder a reçu le titre du joueur par excellence de la rencontre. Il est aussi le premier joueur de l'histoire des Brewers à recevoir cet honneur.

Adrian Gonzalez des Red Sox de Boston, qui a terminé au deuxième rang du concours de circuits la veille derrière Robinson Cano des Yankees de New York, a cogné un circuit en solo en début de quatrième face à Cliff Lee des Phillies de Philadelphie, près de la piscine au champ droit.

La Nationale a porté son avance à 4-1 en cinquième grâce au simple d'un point d'Andre Ethier face au spécialiste des fins de match des Angels de Los Angeles Jordan Walden, qui avait retiré Starlin Castro au marbre avec un attrapé à main nue plus tôt dans la manche.

Tyler Clippard des Nationals de Washington est celui qui a signé la victoire, après avoir lancé durant un tiers de manche. Brian Wilson - et sa barbe - s'est amené au monticule en fin de manche et a réussi deux retraits pour le sauvetage.

Pablo Sandoval a produit l'autre point des gagnants avec un double contre Brandon League en septième.

Les lanceurs ont été dominants dès le début du match.

«J'ai figuré que plusieurs de ces gars-là allaient rapidement s'élancer», a noté Roy Halladay, qui a lancé durant deux manches.

Démontrant la force avec laquelle il a aidé les Phillies à afficher le meilleur dossier des majeures, Halladay a retiré six frappeurs de suite - le premier à le faire dans un match des étoiles depuis Roger Clemens en 2001.

Halladay, qui avait obtenu le départ pour l'Américaine en 2009, a rejoint Vida Blue, Clemens et Randy Johnson sur la courte liste des lanceurs qui ont obtenu un départ pour chacune des deux ligues.

Lee, son coéquipier chez les Phillies, a suivi et s'est défait des cinq premier frappeurs qu'il a affrontés. Lee a accordé un point sur trois coups sûrs.

«C'était bien d'avoir Cliff tout juste après moi, a dit Halladay. Je sais que Cole (Hamels) voulait être ici aussi.»

«J'ai aimé voir les lanceurs paver la voie comme ça, a noté le gérant de la Nationale Bruce Bochy. C'est difficile de battre de bons lanceurs et un circuit de trois points.»

Des absents... et des blessés

Plusieurs joueurs étoiles brillaient par leur absence, ce qui a fait en sorte que l'on a plutôt eu droit à un match de remplaçants au Chase Field. L'Américaine a toutefois perdu beaucoup plus que la rencontre.

L'as des Red Sox Josh Beckett s'est échauffé, mais a ensuite déclaré forfait en raison d'une douleur au genou.

Le cogneur des Tigers Miguel Cabrera a quitté la rencontre, semblant être blessé au côté du corps.

«Nous ne nous servirons pas du fait que nous n'avions pas Josh comme excuse, a dit le gérant de l'Américaine Ron Washington. Lorsque vous regardez le match dans son ensemble, la conclusion est que la Nationale a été extraordinaire au monticule. Vous savez, nous n'avons donné qu'une grosse manche et eux, aucune.»

La Nationale a signé deux victoires de suite pour la première fois depuis des victoires consécutives de 1994 à 1996 - elle avait perdu 12 matchs d'affilée avant sa victoire de 3-1 l'an dernier à Anaheim.

Alex Rodriguez, Derek Jeter, Mariano Rivera, Chipper Jones, Justin Verlander et Shane Victorino sont quelques-uns des 16 joueurs qui n'ont pas pris part au match des étoiles, en raison de blessures, parce qu'ils n'étaient pas disponibles ou pour des raisons plus douteuses.

Six lanceurs n'ont pas eu la chance de jouer parce qu'ils étaient au monticule dimanche: Verlander des Tigers de Detroit, CC Sabathia des Yankees, James Shields des Rays de Tampa Bay, Felix Hernandez des Mariners de Seattle, Cole Hamels des Phillies et Matt Cain des Giants de San Francisco.