Edwin Jackson s'est calmé après un départ difficile pour finalement devenir le quatrième lanceur à réussir un match sans point ni coup sûr cette saison, menant les Diamondbacks de l'Arizona vers un gain de 1-0 contre les Rays de Tampa Bay vendredi soir.

ASSOCIATED PRESS

Jackson a toutefois accordé huit buts sur balles, tous au cours des trois premières manches sauf un, et a lancé un sommet cette saison de 149 lancers pour compléter le deuxième match sans point ni coup sûr de l'histoire des Diamondbacks. C'est la troisième fois que les Rays ne frappent aucun coup sûr dans un match depuis juillet, dont lors du match parfait de Dallas Braden à Oakland le 9 mai.

Ubaldo Jimenez des Rockies du Colorado avait aussi réussi un match sans point ni coup sûr le 17 avril, tout comme Roy Halladay des Phillies, qui a lancé un match parfait le 29 mai.

Jason Bartlett a frappé un roulant à l'arrêt-court pour le dernier retrait et les coéquipiers de Jackson se sont empressés d'aller l'entourer sur le terrain.

Jackson avait rempli les buts en troisième, mais il a été sauvé par un superbe jeu du troisième but Mark Reynolds, qui a réussi à retirer Ben Zobrist avec son relais au marbre.

Reynolds a réalisé un autre gros jeu sur une flèche de Bartlett en septième. En huitième, Miguel Montero a pincé le coureur suppléant Carl Crawford qui tentait de voler le deuxième après que Carlos Pena eut atteint les sentiers sur une erreur.

Le jeu de Jackson était si dingue et le nombre de lancer si anormalement élevé que les releveurs des Diamondbacks se réchauffaient depuis la sixième manche.

Jackson a porté les couleurs des Rays de 2006 à 2008.