Ubaldo Jimenez a réussi le premier match sans point ni coup sûr dans l'histoire des Rockies du Colorado, samedi, dans une victoire de 4-0 de ces derniers aux dépens des Braves d'Atlanta. Les Rockies disputent leur 18e saison dans le baseball majeur.

Charles Odum ASSOCIATED PRESS

Jimenez (3-0) a donné six buts sur balles - tous au cours des cinq premières manches. Il a notamment été aidé en défense par le voltigeur de centre Dexter Fowler, qui a plongé pour capter une balle au champ centre-gauche en septième, sur une frappe de Troy Glaus.

«C'était incroyable, cet attrapé,» a dit Jimenez, ajoutant avoir commencé à croire en ses chances de réussir l'exploit après cette septième manche.

En neuvième, Martin Prado a frappé une chandelle au deuxième but Clint Barmes, Chipper Jones a cogné un ballon au champ gauche, puis Brian McCann a été retiré sur un roulant à Barmes, sur le 128e tir de Jimenez. Ce dernier a alors levé les bras au ciel, puis tous ses coéquipiers l'ont rejoint pour célébrer.

Le droitier de 26 ans, natif de la République dominicaine, a retiré sept frappeurs sur des prises lors du match. Il a aussi cogné un simple d'un point en quatrième manche.

Jimenez montre une étincelante moyenne de 1,29 en trois départs cette saison.

Il s'agissait du premier match sans point ni coup sûr dans le baseball majeur depuis que Mark Buehrle a affronté le minimum de 27 frappeurs dans un gain de 5-0 des White Sox de Chicago face aux Rays de Tampa Bay, le 10 juillet 2009.

Jimenez a montré une fiche de 15-12 et une moyenne de 3,47, en 2009, établissant un sommet personnel pour les victoires et affichant la meilleure moyenne pour un partant dans l'histoire des Rockies.

Kenshin Kawakami (0-2) a donné quatre points et huit coups sûrs en cinq manches.

Carlos Gonzalez a frappé un double de deux points pour les vainqueurs.