L'arrêt-court Miguel Tejada a été condamné à une période probatoire d'un an parce qu'il a induit le Congrès américain en erreur dans son enquête concernant les substances visant à améliorer la performance.

ASSOCIATED PRESS

Le juge de la cour fédérale de magistrat Alan Kay a condamné Tejada à une peine d'un an de libération sans surveillance, à 100 heures de service communautaire et à une amende de 5000 $ US.

Le joueur des Astros de Houston a présenté ses excuses au Congrès et à la cour durant une brève déclaration prononcée au palais de justice de la cour de district américaine à Washington. Il a dit avoir «appris une leçon très importante».

Tejada a déposé un plaidoyer de culpabilité, le mois dernier, après avoir omis de faire connaître certains renseignements au sujet de la consommation de stéroïdes et d'hormones de croissance humaine par un ex-coéquipier, quand il a été interrogé par des enquêteurs en août 2005.

Il a aussi reconnu avoir acheté des hormones de croissance pendant qu'il jouait avec les Athletics d'Oakland, mais il a dit qu'il a jeté les substances sans les consommer.

Les procureurs ont indiqué qu'ils ne détenaient aucune preuve venant contredire ce témoignage.