Le directeur général du Canadien, Kent Hughes, a causé une surprise en révélant publiquement qu’il était ouvert à échanger Jeff Petry.

Publié le 2 février

La question est maintenant de déterminer si le défenseur trouvera preneur, lui qui connaît une saison épouvantable sur la glace. Son leadership, comme celui de plusieurs de ses coéquipiers, d’ailleurs, est aussi remis en doute.

Dans cet épisode de l’émission balado Sortie de zone, les journalistes Simon-Olivier Lorange et Philippe Cantin, de La Presse, en discutent avec Stéphane Waite et Jérémie Rainville, du 98,5 FM.

Écoutez l’épisode complet

0:00
 
0:00
 

C’est rare que tu vas voir ça, un gars qui va avouer ça. Tu t’enlèves déjà un petit peu de pouvoir en laissant savoir qu’il est sur le marché et que tu veux l’échanger. Tout le monde le sait, mais en l’avouant de même, tu montres tes cartes trop vite.

Stéphane Waite, au sujet de Kent Hughes qui a dit être ouvert à échanger Jeff Petry

0:00
 
0:00
 

Le Canadien a perdu deux joueurs qui, à mon avis, étaient très importants pour le leadership dans l’équipe. Le premier, c’est Corey Perry […], qu’on perd pour rien. Le deuxième qu’on laisse aller pour 500 000 $ par année, c’est Phillip Danault. Alors oui, je veux bien les blessures, mais les décisions qui ont été prises l’été dernier contribuent à la saison assez catastrophique du Canadien.

Philippe Cantin

0:00
 
0:00
 

Le détail de l’épisode

Bloc 1

0:25 – Pourquoi Kent Hughes dit-il publiquement qu’il est prêt à échanger Jeff Petry ?
10:00 – Est-ce que Petry a perdu de la valeur sur le marché ?
18:40 – Si Petry quitte le Canadien, ce sera avant le 21 mars ou à l’été ?

Bloc 2

23:25 – Dominique Ducharme à la balado La poche bleue : « Shea et Corey étaient dans mon bureau à chaque matin. » Difficile de coacher quand le message n’est pas appuyé.
32:52 – Pas de Carey Price l’an prochain, pas de séries ?

Bloc 3

42:53 – Arizona « Money Pit »
48:58 – Week-end des Étoiles : des épreuves dans la fontaine du Bellagio. On est vraiment rendu là ?