La Sud-coréenne Kim Yu-na, championne olympique de patinage artistique en 2010, intente un procès à son ancienne agence qui ne lui aurait pas payé des gains provenant de contrats publicitaires avec notamment la firme Hyundai, a indiqué son avocat lundi.

Publié le 21 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon Lee Sang-hun, IB Sports, l'agence que Kim a quitté en avril dernier, a omis de lui payer 793 960 $ provenant de contrats publicitaires avec l'entreprise sud-coréenne Hyundai et d'autres.

«Nous avons entamé la procédure en novembre et la première audience a eu lieu le 16 mars à Séoul», a indiqué l'avocat.

«Les parraineurs ont continué à payer IB Sport pour des contrats signés avant avril 2010 même après le départ de Kim de l'agence, et jusqu'à maintenant celle-ci ne lui a rien reversé», a-t-il affirmé.

Un responsable de IB Sport cité par l'agence de presse Yonhap a déclaré: «Nous sommes prêts à lui donner tout ce qu'on lui doit mais nous voulons aussi notre part».

Kim, 20 ans, basée en Californie, s'entraîne sous la houlette de son chorégraphe David Wilson et de son entraîneur Peter Oppegard, qui a remplacé le Canadien Brian Orser en octobre.

L'agence AT Sports s'occupe désormais des intérêts de la championne qui aurait dû participer aux Mondiaux de Tokyo (21-27 mars) annulés en raison des conséquences du séisme et du tsunami.