La vedette du Magic d'Orlando, Dwight Howard, auteur d'une énorme performance contre Golden State, avec 45 points et 23 rebonds, a en outre battu un record vieux de presque 50 ans, appartenant au légendaire Wilt Chamberlain, celui du plus grand nombre de lancers francs avec 39 tentés.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Howard, qui a largement contribué au succès du Magic sur le parquet des Warriors (117-109), a été la cible des défenseurs californiens qui l'ont envoyé à 39 reprises sur la ligne des lancers francs, misant sur sa maladresse à cet exercice.

L'intérieur floridien de 26 ans n'en a effet rentré que 21, pour une réussite d'à peine 54%, soit encore un peu moins que son taux moyen de la saison (59%). S'il avait marqué ne serait-ce que cinq lancers francs de plus, il aurait atteint la barre de 50 points et battu le record du nombre de points marqués cette saison, actuellement propriété de Kobe Bryant (48).

Le précédent record de tentatives de lancers francs sur un match était jusqu'alors détenu par un des meilleurs pivots de l'histoire, Wilt Chamberlain, qui en avait tenté 34 sous le maillot des Philadelphia Warriors contre les Hawks de Saint-Louis, le 22 février 1962.

Chamberlain, qui domina le basket américain dans les années 60, est toujours détenteur de deux records quasiment inaccessibles: ceux du plus grand nombre de points (100) et de rebonds (55) en un match.

En attendant d'espérer s'approcher de tels chiffres, Howard peut se consoler d'être le premier joueur depuis Shaquille O'Neal en 2000, à compiler plus de 40 points et 20 rebonds dans une même rencontre.