Les célébrations entourant la dramatique victoire des Lakers de Los Angeles dans le match de championnat de la NBA ont tourné au vinaigre, jeudi soir.

ASSOCIATED PRESS

De bruyants fêtards ont lancé des pierres et des bouteilles à des policiers, en plus d'allumer des feux et de vandaliser des véhicules.

Des centaines de policiers avaient encerclé le Staples Center, avant le match numéro sept de la finale de la NBA, afin d'éviter la répétition d'actes de violence comme ceux qui avaient suivi la conquête des Lakers, l'an dernier.

Malgré cela, des foyers de violence ont éclaté dans les environs de l'amphithéâtre. Aucun incident majeur n'a été rapporté dans le reste de la ville, a-t-on indiqué.

Vendredi, un porte-parole de la police a laissé savoir que 38 personnes avaient été arrêtées - la plupart d'entre eux en raison d'intoxication.

À la télévision, on a montré des images de gens sautant sur un taxi tentant de quitter l'amphithéâtre, peu de temps après la victoire décisive de 83-79 des Lakers contre les Celtics de Boston.